abonnez-vous à Presseivoire.com : 500F CFA le premier mois, sans engagement j'en profite

Côte d’Ivoire / Un salon pour le bien-être de la famille s’ouvre à Abidjan

photo de la famile.jpg La coupure du ruban marquant l’ouverture de la première édition du salon de la famille

La cérémonie d’ouverture de la première édition du salon de la famille(Safa) a eu lieu ce jour à Ivoire Golf Club d’Abidjan-Cocody. Mme Kouakou Emanuella, directrice, promotrice de cet évènement a expliqué les objectifs de la tenue du salon. Pour elle, il s’agit de transmettre aux parents des mécanismes et outils nécessaires à l’épanouissement de la famille, promouvoir la famille source de bien-être de la personne et de la société, faire connaître des produits innovants pour l’épanouissement des familles. « Il s’agit de répondre aux besoins de consolidation des liens de famille, d’éducation des enfants pour affronter le défi de la paix et du développement de notre pays », a-t-elle expliqué, relevant que ce salon est une inspiration divine. C’est pourquoi, elle n’a pas manqué de remercier Dieu pour cette première édition. De son côté, Mme Assouan, représentante d’Aka Aouélé, ministre de  la Santé et de l’Hygiène publique,  par ailleurs parrain de l’évènement,  a indiqué que la question du bien-être de la famille constitue une préoccupation majeure pour le gouvernement. C’est pourquoi, le ministère est très heureux d’accompagner ce salon. « L’équilibre dans les familles ne peut être atteint que par le concours de tous », a-t-elle dit, encourageant les organisateurs. L’homme de Dieu, le père Ernest Niaba qui a prononcé la conférence inaugurale sur le thème : « Paix et développement en Côte d’Ivoire : l’apport des familles », a transmis le message de paix et d’encouragement de Monseigneur Jean-Pierre Kutwa, Archevêque d’Abidjan. « La famille occupe une place très importante au cœur de l’église. Et ce salon est le prolongement de la formation de tout le monde. Si la famille va mal, la société ira mal. Si la famille va bien, la société ira bien », a soutenu le prête qui officie à la paroisse St Augustin d’Aboboté, ajoutant que les enfants ont besoin de grandir dans un environnement sain. Le salon de la famille cible les parents, les couples, les aspirants au mariage, les associations à caractère familial, les patrons des PME-PMI, les enfants de 5 à 16 ans, les jeunes de plus de 18 ans. Qui pourront participer durant ces trois jours aux conférences thématiques aux consultations médicales gratuites, et aux expositions-vente. Il faut noter que ce salon prendra fin demain

R. K.


Les derniers articles