Covid-19/Aide aux ménages vulnérables de l’intérieur du pays: Sidi Touré rassure les populations

Sidi-covid.jpg

La lutte contre la maladie à corona virus se veut aussi bien dans la sensibilisation à l’adoption des mesures barrières édictées par les autorités sanitaires que dans l’appui du Gouvernement aux populations devenues vulnérables du fait de ladite pandémie. Cette aide aux plus vulnérables que l’Etat apporte est le transfert monétaire de 25.000 frs de façon mensuelle à des ménages. Débutée dans le grand Abidjan, celle-ci devra s’étendre à l’intérieur du pays. Cependant, jusqu’à ce jour, malgré le recensement fait, les ménages à l’intérieur attendent encore. Pour les rassurer de la détermination de l’Etat à les aider, le ministre Sidi Touré a appelé les populations à la patience le temps de finir le traitement des données reçues. C’était le samedi 30 mai dernier lors d’une tournée qu’il effectuait dans les localités de Béoumi et de Sakassou. 

A l’en croire, le Gouvernement s’est déjà engagé dans un premier processus dénommé ‘‘filets sociaux productifs’’ qui consacre de l’aide financière, de façon trimestrielle, à des ménages vulnérables et ce, avant l’avènement du covid-19. Et cette nouvelle aide, liée à la pandémie de corona virus, n’est que complémentaire de la première. Après Abidjan, elle s’étendra incessamment aux autres localités du pays. 

‘‘Avant la survenue du covid-19, l’Etat avait mis en place un programme qu’on appelle les ‘‘filets sociaux productifs’’ qui permettait aux populations les plus vulnérables de recevoir des transferts monétaires de façon trimestrielles. Ce programme, il continue de fonctionner sur le toute l’étendue du territoire national. Et le dispositif mis en place dans le cadre du covid-19 n’est qu’un dispositif complémentaire. Donc qui s’adresse spécifiquement aux localités qui ont des taux affirmés de contamination, notamment, le grand Abidjan. Ce n’est qu’une étape intermédiaire, nous allons certainement atteindre l’intérieur du pays pour que les ménages les plus vulnérables du fait de cette situation puissent en bénéficier du transfert des 25.000 frs de façon mensuelle’’, a rassuré le ministre Sidi Touré. 

Profitant de sa tournée dans les localités de Béoumi et Sakassou, le ministre a apporté sa contribution financière au tenancière de restaurant desdites localités afin de les encourager à poursuivre leurs activités. Lesquelles activités avait pris un coup de ralentissement du fait de l’observation des mesures restrictives contre la propagation de la maladie à corona virus.

‘‘Nous avons profité aussi, puis que nous sommes dans situation de crise sanitaire dû au corona virus, pour pouvoir passer les messages de sensibilisation, notamment, de distanciation, de lavage régulier des mains. Ce n’est pas très évident dans nos localités d’autant plus que les mesures de restriction ont été pour la plupart levées, nous avons donc saisi l’occasion pour accentuer la sensibilisation à travers notre déléguée chargée des femmes. Aussi, avons-nous apporté notre solidarité aux femmes tenancière de maquis dans les localités de Béoumi et de Sakassou qui ont été fortement impactées par les différentes mesures de restriction il y a de cela quelques semaines’’, a-t-il dit.

DH