Sacrilège / Lars Vilks, le caricaturiste du prophète Mahomet est mort, calciné dans un accident de la circulation

Le caricaturiste suédois Lars Vilks est mort dans un accident de la circulation. Il s’est fait connaître en caricaturant le prophète de l’Islam avec un corps de chien.

Lars Vilks est mort, le dimanche 3 octobre 2021 dans un accident de la circulation avec ses deux gardes du corps selon la police suédoise.

L’accident s’est produit dans l’après-midi sur l’autoroute E4 près de la commune de Markaryd. La voiture a percuté un camion circulant en sens inverse. Les deux véhicules ont alors pris feu « à la suite de la collision », note la police. Les trois occupants ont été brûlés vifs et le conducteur du camion est en soins intensifs.

La police suédoise n’exclut aucune piste dans cette affaire. L’homme ayant fait l’objet de menaces de mort depuis des années, la police pourrait réorienter ses investigations dans l’éventualité d’une attaque terroriste. 

« L’enquête serait orientée différemment si cela avait été le cas », affirme le porte-parole de la police. Selon les premiers éléments d’enquête, l’hypothèse d’une attaque ciblée est écartée pour l’instant.

« Cela fait l’objet d’une enquête comme n’importe quel accident de la route. Comme deux policiers sont impliqués, une enquête a également été confiée à une section particulière du parquet », a précisé un porte-parole de la police locale. Cible d’un attentat à Copenhague en 2015, Lars Vilks vivait sous protection après avoir dessiné le prophète  Mahomet, avec un corps de chien en 2007.

Pérez E.