Journalisme d’investigation / « C’est une nécessité fondamentale pour contraindre ceux qui sont au pouvoir à rendre compte », Anne Lemaistre, Unesco

L’importance du journalisme d’investigation a été relevée, hier mardi 12 octobre 2021 par la représentante résidente de l’Unesco à Abidjan, au cours d’un séminaire de renforcement des capacités des journalistes sur le journalisme d’investigation à Grand-Bassam.

« C’est une nécessité fondamentale pour ceux qui sont au pouvoir de rendre compte. C’est un principe démocratique pour les Etats que d’autoriser le journalisme d’investigation », a soutenu Anne Lemaistre. Estimant que « sans les journalistes pour mener les enquêtes, le journalisme se limiterait à apporter des potins sur des stars ».

En charge de la liberté de presse, de l’éducation aux médias, de l’accès à l’information, l’Organisation des nations unies pour la science et l’éducation œuvre également à la promotion des voies d’accès à l’information, à la formation des journalistes à l’accès à l’information et à avoir des archives bien tenues.

Au cours de la conférence inaugurale de ce séminaire, le président de la Commission d’accès à l’information d’intérêt public et aux documents publics (Caidp) a déploré la malheureuse tendance des journalistes à la confusion des genres.

« Le corps du texte est truffé de commentaires parfois sans lien avec le titre annoncé. On oublie que le lecteur achète un journal d’abord pour s’informer avant de chercher à se divertir. On n’est plus dans la confusion des genres mais dans l’ignorance des genres », a fustigé Kébé Yacouba. Avant d’inviter les journalistes à pratiquer l’investigation.

« Il est temps de passer la vitesse supérieure en encourageant l’investigation », a-t-il lancé. Toutefois, dans sa quête d’informations pour ses lecteurs, le journaliste ne doit pas se servir de l’investigation pour régler ses comptes ni se comporter en policier ou gendarme. « Il doit faire l’effort d’être exemplaire et irréprochable », a exhorté le président de la Caidp. C’est pourquoi, le président de l’Autorité nationale de la presse (Anp) a invité les journalistes d’investigation à se départir des pouvoirs politiques, religieux, économiques et syndicaux pour travailler dans le respect de la vérité. « Le journalisme d’investigation se révèle essentiel dans une démocratie à priori dans une démocratie en construction comme la nôtre », a rappelé Koné Samba. Le séminaire prendre fin, le samedi 16 octobre 2021.

A.K.