Grand Sahara : Adnon Abou Walid Al Saharoui, chef terroriste de l’EIGS, neutralisé par les forces françaises

Un nouveau coup dur  pour le Groupe terroriste Etat islamique  au Grand Sahara. Hier soir, c’est le Président Français, Emmanuel Macron, qui a annoncé en personne  la neutralisation du chef Adnon Abou Walid Al Saharoui  par les forces françaises.

« Il s’agit d’un nouveau succès majeur dans le combat que nous menons contre les groupes  terroristes au Sahel. La Nation pense ce soir à tous ses héros morts pour la France au Sahel  dans les opérations Serval et Barkhane, aux familles endeuillées, à tous ses blessés. Leur sacrifice n’est pas vain. Avec nos partenaires africains, européens et américains, nous poursuivons ce combat », a écrit le président Français sur sa page twitter.

L’assassinat du chef de l’EIGS s’annonce comme un ouf de soulagement pour toutes les forces armées nationales et étrangères engagées dans la lutte contre le terrorisme. Mais, son assassinat n’explique pas  la fin des activités nuisibles de ce groupe terroriste qui, chaque fois qu’il a perdu un de leurs responsables, a été  capable de trouver rapidement son successeur.

Le chef du groupe Etat Islamique au grand Sahara a ordonné et revendiqué plusieurs attaques terroristes contre les populations civiles et militaires au Mali, au Burkina –Faso, le Niger, l’Algérie et  ailleurs dans le sahel.

A.K. avec Maliweb