Côte d’Ivoire/ Miss à Yamoussoukro : Olivia Yacé, la grosse surprise issue des Usa

La nouvelle fée de la région du Bélier Olivia Yacé est en route pour la finale nationale du concours miss Côte d’Ivoire prévue à Abidjan le 6 aout prochain.

 

Olivia, 23 ans, étudiante en 3è année marketing à l’Université Widener de Philadelphie (USA), a ébloui le jury et le le public le samedi dernier à l’estrade de l’Hôtel Président de Yamoussoukro. La candidate venue du pays Oncle Sam a en plus de sa sublime charpente s’est présentée comme une déesse arborant un teint d’ébène, un charisme, une prestance et une éloquence.

 

 1m 80, cette candidate diadème N°2 succède à Maryline Kouadio, la miss nationale 2020 issue également de la capitale ivoirienne.  La candidate N° 4 Tossou Marie 1m75, 18ans s'arroge le titre de première dauphine. La candidate N°10 Charnelle Miessan (1m80 - 20ans) porte l'écharpe de deuxième dauphine.

 

Cette dauphine ne pourra pas cependant être du voyage pour Abidjan selon les règles du Comité miss Côte d’Ivoire (Comici). La course à la couronne nationale s’annonce palpitante avec me duo Yamoussoukro.  Pour y arriver les élues ont fait l’objet de trois classiques passages. Chacune des 12 candidates de cette présélection s’est présentée en tenue traditionnelle, de soirée et olympique. Le public en raffolait à chaque passage.

 

Les pronostics étaient favorables à la star ‘’ Américaine’’. Et c’est sans surprise que Olivia s’est imposée du haut de son mètre 80. Elle a reçu sa couronne des mains de Maryline Kouadio. Avec ce titre, Olivia se sent plus proche de son rêve ardent. « Je suis très heureuse. Toutes les candidates étaient merveilleuses, peu importe qui était la gagnante, c’était une expérience merveilleuse », a-t-elle déclaré.

 

 « Ces perles représenteront la région du Bélier et le District Autonome de Yamoussoukro pour ajouter au palmarès et confirmer que la capitale politique ivoirienne est l’antre de la beauté », a indiqué le président de la cérémonie Félicien Gaumont.

Pour rappel, Yamoussoukro se taille la part du lion avec un chapelet de couronnes nationales à l’élection miss Côte d’Ivoire sous la version de Victor Yapobi, président du Comici. En 1997 avec Aicha Rani Kéita, par ailleurs miss CEDEAO la même année, 1999 Dodo Sylviane, 2000 Linda Delon, 2015 N’guessan Andréa, 2016 Memel Esther, 2019 Tara Gueye et 2020 Maryline Kouadio. La capitale et ses filles sacrées entreront dans le livre d’or de cette édition ? Wait and see. La prochaine étape est prévue, ce samedi 15 mai prochain à Dimbokro, dans la région du N’zI.

 

Aimé Dinguy’s N.