Yopougon / La députée Euphrasie N'guessan fait des dons de médicaments aux prisonniers de la Maca

La députée de Yopougon, Euphrasie N'guessan, a fait parler son cœur en faveur des détenus de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca), ce vendredi 1er octobre 2021. L’élue du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) avec son partenaire de l’Ong Azode de Reine Oupoh, une Ivoirienne vivant en France, a fait don de plusieurs médicaments à l’infirmerie de ce pénitencier pour les prisonniers.  

Avec ce geste de haute portée sociale, les détenus de cet établissement peuvent être soulagés en cas de maladie en recevant les premiers soins. « Bien souvent en parlant de développement, on oublie ceux qui sont en prison. Il faut penser à eux. C'est pourquoi, grâce à l'Ong Azode avec qui je travaille, je viens apporter des médicaments de premières nécessités pour des soins gratuits aux prisonniers. En tant que pharmacienne, je sais combien coûtent les médicaments. Nous sommes heureux que ces médicaments puissent faire des heureux. L    a Maca fait partie de la commune de Yopougon, il est donc important nous puissions penser à elle », a fait savoir la parlementaire au régisseur de la Maca, le commandant Koné Hincleban qui a réceptionné le don.

Un geste, en à croire la députée qui ne sera pas le dernier. Bien souvent, nous allons penser à vous. Nous dons iront au-delà des médicaments. Nous allons offrir des vêtements, du savon, bref, des vivres et des non vivres », a-t-elle promis au responsable de la prison. Un don accueilli avec beaucoup de joie par le régisseur de la Maca qui a souhaité que tous les parlementaires imitent leur collègue de Yopougon.

« Nous sommes la 14 ème commune d'Abidjan. Si tous les députés faisaient comme vous, ce serait une très bonne chose. Merci de penser à nos frères qui sont dans les difficultés », s'est réjoui l’administrateur des services pénitentiaires. Le don offert par la parlementaire de Yopougon est constitué de plusieurs médicaments dont des glucosés, des comprimés et autres. 

Après réception, le régisseur a remis les médicaments à l’infirmier Helloge Zoro, spécialiste en santé publique pour en faire bon usage.

A.K.