Côte d’Ivoire / Droits Tv de la Ligue 1 de Football : Les clubs passent bientôt à la caisse

Le Comité de normalisation de la Fédération ivoirienne de football (Conor-Fif) a décidé de payer les Droits Tv des clubs de la Ligue 1.

 

Après des plaintes sur les réseaux sociaux et un courrier déposé le 28 avril dernier au siège de la Fédération ivoirienne de football (Fif), les clubs de la Ligue 1 entendent réclamer leurs Droits Tv. Les services de Madame Dao Gabala ont réagi via un communiqué : « Le Comité de normalisation tient à saluer le sens citoyen et la responsabilité des différents clubs qui s’engagent à jouer la 8ème journée de la Ligue 1 (Ndlr : elle s’est disputée, mercredi et hier jeudi), malgré les difficultés qu’ils rencontrent. Le Cn-Fif tient à rassurer les clubs de la Ligue 1, signataires de cette pétition, que le diffuseur de la Ligue 1 a promis de réaliser le transfert de la première tranche, le 3 mai 2021… ». Ce qui signifie que les clubs de la Ligue 1 passeront bientôt à la caisse pour récupérer chacun un chèque de 4 millions de francs Cfa, somme prélevée sur les fonds opérationnels des Droits Tv.

 

La protestation de 10 clubs sur 14 a porté ses fruits

 

Réunis au siège de la Fif ce mardi, dix clubs sur les 14 de la Ligue 1 ont pris une décision forte, selon le site ‘’Africa foot united’’, contre le Cn-Fif qui a porté ses fruits. Ces derniers ont signé une pétition pour réclamer leurs droits Tv sans lesquels le championnat risque d’être écourté. Ils ont fait front contre le Comité de normalisation de la Fif. Dix clubs qui sont lassés de rester dans une attente de plus en plus insoutenable des frais liés aux droits Tv. Il s’agit de l’Asi d’Abengourou, du Fc San Pedro, de l’Es Bafing, du Sc de Gagnoa, du Racing club d’Abidjan, de la Soa, Bouaké Fc, de l’Usc Bassam, l’Africa Sports d’Abidjan et du Sol Fc d’Abobo. « Actuellement, nous venons de finir la phase aller de la première partie du championnat de Ligue 1 et nos charges sont énormes. Avec toute notre bonne volonté, nous n’arrivons plus à y faire face et à motiver nos joueurs et encadreurs. Nous sommes donc dans l’incapacité financière de continuer le championnat sans accompagnement financier », ont-ils fait remarquer dans la pétition.

Par cette action, les 10 clubs réclament le reste des droits Tv promis par le Comité de normalisation. Un montant qui tarde à venir. En dépit des difficultés, ils ont accepté de jouer la 8è journée qui sonne comme un moratoire pour le Cn-Fif. Mais la suite du championnat serait désormais subordonnée au paiement des montants réclamés annoncent-ils. « En cas de non-paiement, vous conviendrez avec nous que nous n’aurons pas d’autre choix que de vous demander de reporter les prochaines journées. », ont fait savoir les clubs signataires de la pétition déposée ce mardi au siège de la Fif à Treichville. Finalement, les 14 clubs bénéficient d’une bouffée d’oxygène.

 

A. H.