Ghana / Les exilés FPI à l'Ambassade de Côte d'Ivoire prêts à rentrer au pays

Les exilés du Front populaire ivoirien se sont rendus à l’Ambassade de Côte d’Ivoire au Ghana pour les dernières formalités avant leur retour définitif.

 

A la veille de leur retour définitif sur la terre de leurs ancêtres suite à l'annonce officielle de la fin de leur exil, le ministre Koné Katinan et le Vice-président Damana Adia Pickass avec à leurs côté Idriss Ouattara ont été reçus à leur demande par l'ambassadeur de Côte d'Ivoire au Ghana, son excellence Moriko Tiemoko.

Au-delà des questions administratives, ce fut une rencontre d'amitié et de fraternité dans une ambiance bon enfant entre fils du pays pour qui la réconciliation a du prix et constitue le socle d'une prospérité aussi bien pour la nation que pour chaque personne vivant en Côte d'Ivoire.

L'ambassadeur qui s'est réjoui de ce retour au pays a assuré ses hôtes de ce que le chef de l'Etat Alassane Ouattara était dans le même état d'esprit.

Il a par ailleurs confirmé la disponibilité de tous les laisser-passer pour ceux qui rentrent.

A son tour, le ministre Katinan désormais ex président de la coordination du FPI en exil a salué l'ambassadeur pour sa disponibilité, son ouverture et pour avoir surtout facilité les rapports entre les exilés et l'ambassade et aussi entre exilés et non exilés de tous les bords vivants au Ghana. Il a aussi fait savoir que la coordination du FPI en exil demeure en place avec les autres camarades qui restent et dont la direction sera tenue par le DG Alphonse Mangly en attendant leur retour définitif selon l'évolution des préparatifs avec le Haut commissariat aux réfugiés (HCR)

L'ambassadeur en a pris bonne note.

On peut donc par ce pas posé affirmer que le ministre Koné Katinan et le Vice- président Damana Pickass sont officiellement de retour chez eux et seront heureux de vous compter parmi les nombreux Ivoiriens qui seront de leur accueil demain à l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny de Port-Bouet.