Côte d’Ivoire / Maurice Kakou Guikahué et N’dri Pierre-Narcisse libérés

Les deux responsables du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) arrêtés à la suite des manifestations contre le 3è mandat d’Alassane Ouattara ont recouvré la liberté. PDCI-RDA), Pierre-Narcisse N’dri, directeur de cabinet du président du PDCI-RDA et plusieurs détenus politiques ont été libérés, ce mardi 19 janvier 2021 par la justice ivoirienne.

«C’est officiel, Pr Guikahué a été libéré ce jour», confirme son avocat Maitre Honoré Atabi Kouoto. Puis il ajoute «qu’il est sous contrôle judiciaire. Il a certaines obligations à respecter ».

Cette nouvelle aurait été portée à la connaissance du Président Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA, ce jour même avant de l’annoncer officiellement aux militants et aux Ivoiriens.

De fait, après l’élection présidentielle du 31 octobre dernier et la crise postélectorale qui s’en est suivi, Pr Maurice Kakou Guikahué et plusieurs cadres du PDCI-RDA «ont été raflés comme de vulgaires bandits» (l’expression est de Bédié) depuis la résidence du président du PDCI, le mardi 3 novembre 2020.

Conduits à la Préfecture de police d’Abidjan, pour certains comme Guikahué, et à la DST pour d’autres, ils ont été placés sous mandat de dépôt le 6 novembre avant d’être conduits à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA).

Le 11 décembre 2020, Guikahué a piqué un malaise. Il a été conduit à l’Institut de cardiologie d’Abidjan (ICA). Sa santé s’est ensuite détériorée et il a été évacué d’urgence en France, la nuit du 19 au 20 décembre en France pour des soins appropriés.

Ce mardi 19 janvier 2021, c’est à la grande joie du président Bédié, des militants, amis et parents qu’on apprend leur libération.