Côte d’Ivoire / Législatives : Venance Konan, candidat du RHDP à Daoukro, chez Bédié

Les militants de base du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix ont fait leurs choix. Nous avons transmis les dossiers à la direction exécutive qui se fera fort d’annoncer les candidats retenus pour le compte du Rhdp dans l’Iffou. La situation est très sensible, surtout dans les localités où il y a au moins deux candidats. Nous ne voulons frustrer personne actuellement », nous a confié, mardi, au téléphone, Antoine Ekra, coordinateur régional du Rhdp de l’Iffou.

Ainsi officiellement, les candidats qui défendront la bannière du parti présidentiel ne sont pas connus. Pourtant, selon une source de la coordination régionale, les choix sont quasiment faits.

Reste à la direction exécutive de les entériner. En fait, selon cette source, le coordinateur régional n’a pas voulu communiquer sur la liste des retenus parce qu’il a été confronté à des choix délicats dans deux localités sur cinq. D’abord à Ouellé où trois candidats étaient en compétition, à savoir le maire actuel Antoine N’zi, Jean Jacques Attoungbré et Hubert Kouakou Kouassi dit Molo Molo.

Notre source indique que la délégation départementale de Ouellé a proposé le dernier cité qui a même payé sa caution de 500 000 FCfa. Ce qui fait de lui le candidat de cette circonscription.

La deuxième situation délicate concerne le département de Prikro où l’ancien député, Déby Yao Benjamin, était aux prises avec Awassa Abdoul, un jeune très actif actuellement. Mais Déby Benjamin, qui occupe le terrain depuis de nombreuses années, a eu la faveur de la base. Il a même déjà payé sa caution qu’il a brandie sur les réseaux sociaux. Le choix du candidat de la circonscription électorale de Daoukro-N’gattakro a également donné lieu à des négociations. Finalement, le directeur général du Groupe Fraternité Matin, Venance Konan, est cité pour représenter le parti. En effet, opposé à Djibril Konaté, Venance Konan qui, depuis fort longtemps, est sur le terrain, constitue, selon notre source, une forte chance du parti pour rivaliser avec le candidat du Pdci-Rda. Dans les deux dernières circonscriptions, à savoir Ettrokro et M’Bahiakro, les candidatures uniques ont facilité la tâche de la coordination régionale. A M’bahiakro, Bernard Kouamé Yao, l’ancien suppléant du député actuel, est le candidat et à Ettrokro, c’est Ibrahim Mohamed Lamine qui est partant. Selon nos sources, il est important que ces choix, surtout ceux des circonscriptions où il y avait au moins deux candidats, soient respectés, au risque de voir des candidatures indépendantes, surtout à Ouellé.

Source : Frat mat