cocody-jean-marc-yace-maire-nous-avons-realise-80-de-notre-programme.jpg

Le maire de la commune de Cocody a livré, le lundi 23 janvier 2023, au cours d’un déjeuner de presse, le bilan de son premier mandat. Dans l’exercice, Jean-Marc Yacé n’a pas caché sa satisfaction car, selon le premier magistrat, son conseil et lui ont accompli la plus grande partie de la mission que les administrés leur ont confiée.

« Nous avons réalisé 80% de notre programme », a laissé entendre M. Yacé qui affirmé avoir trouvé une dette de 9 milliards de francs CFA à son arrivée à la tête de la commune. « Nous avons apuré plus de 70% de la dette en 2022. Nous allons souffler car nous avons la possibilité d’élargir les investissements pour satisfaire les administrés », a-t-il poursuivi.

Le maire a estimé que, bien que beaucoup a été déjà fait, il faut travailler à entretenir les acquis. « Nous devons entretenir ce qui est là. Nous devons nous comparer à des communes comme New York (Etats-unis). Nous allons travailler pour améliorer nos acquis. Je suis au service des administrés de Cocody, je travaille pour qu’ils se retrouvent », a-t-il soutenu.

Ainsi au niveau de la santé, le maire informe avoir travaillé pour rapprocher les établissements sanitaires des populations afin de désengorger les Centre hospitaliers universitaires (Chu). En plus de la réfection de 3 centres de santé à Blockhauss, M’pouto et Akouedo, il y a eu la construction d’un autre au quartier Sanon, d’une maternité à M’badon, d’un dispensaire à la cité Sir et l’acquisition de 4 générateurs pour ces dispensaires. « Nous sommes satisfaits au niveau de la santé mais nous allons encore mieux faire », a estimé le maire.

S’agissant de l’éducation, Jean-Marc Yacé indique avoir réhabilité 8 écoles primaires et acquis 4000 tables-bancs pour leur équipement ainsi que la construction d’une école publique au quartier des Oliviers. Dans le domaine de la sécurité, le premier magistrat de la commune de Cocody affiche un bilan très satisfaisant. « Le niveau d’insécurité a baissé », rassure-t-il. Les personnes du 3è âge ne sont pas oubliées. Des pavés sont posés aux abords des voies pour leur permettre d’entretenir leur forme et passer une retraite tranquille. Aussi, a-t-il informé que plusieurs voies ont été soit réhabilitées soit bitumées dans le village de M’pouto, dans le quartier Sogefiha et à Angré-Bessikoi.

Au niveau de la sécurité, les commissariats des 8è, 18è et 12è arrondissement ont été réhabilités et celui du 40 è arrondissement construit. Le maire a également annoncé la décentralisation de l’état civil par la construction d’une annexe de la mairie à Bessikoi. Dans sa politique pour le bien-être de ses administrés, Jean-Marc Yacé a fait savoir qu’il a dégagé un fonds de 150 millions de francs pour la réinsertion des jeunes et l’autonomisation des femmes de sa commune.

A.K.