Côte d’ivoire : Trois filles admises au Bepc meurent mystérieusement dans le fleuve comoé

Triste fin pour Sarah A., Chantal K. et Véronique A dont le destin a en a décidé autrement. En effet, ces trois jeunes filles nouvellement admises au Brevet d’étude Premier cycle (Bepc) ont été tragiquement arrachées à l’affection de leurs parents, alors qu’elles profitaient  de leurs vacances scolaires à Nianda, à 3 km d’Alépé.

Trois adolescentes qui ont entre 11 et 15 ans, se sont noyées, le vendredi 6 août 2021 à Nianda dans le département d’Alépé (au Nord-Est d’Abidjan) au cours d’une partie de baignade dans le fleuve Comoé.

Après leur réussite au Bepc 2021, les trois filles ont décidé de se rendre dans leur village pour passer les vacances. Selon les informations collectées auprès des populations, ces adolescentes ont voulu profiter des merveilles de la nature qu’offre la localité. Elles se sont donc rendues aux abords du fleuve Comoé autour de 15 heures comme la plupart des jeunes gens du village. Ce qui était au départ une « petite partie de nage », s’est vite transformé en un véritable cauchemar. Pendant la baignade, une première fille disparait mystérieusement sous les eaux. Inquiétées, Ces camarades tentent de voler à son secours. Malheureusement, elles vont subir le même sort, à en croire quelques témoignages. Un corps a été repéré le même jour pendant les recherches menées par les populations dont le fleuve n’a aucun secret. Les deux autres corps seront retrouvés le lendemain.

Elles meurent des suites de noyade un jour avant leur retour sur Abidjan le samedi 7 août 2021.