Nous sommes le: 12/11/2019 et il est: 04:06

Journée mondiale du lavage des mains / Ce que propose Habitat for Humanity Côte d’Ivoire

La journée mondiale pour le lavage des mains a été organisée pour la première fois le 15 octobre 2008, mobilisant ainsi 120 millions d’enfants dans 73 pays à travers le monde. Avec pour objectif d’inviter les uns et les autres à se laver les mains avec du savon. La journée mondiale du lavage des mains offre aussi une occasion de célébrer, de défendre et de sensibiliser les populations sur l’importance du lavage des mains avec du savon.

 

« Des mains propres : une recette pour être en bonne santé » est le thème de cette année. Ce qui rappelle que le lavage des mains au savon est un élément essentiel dans la préparation des repas, l’alimentation et dans les besoins naturels (défécation et urine).

 

Habitat for Humanity Côte d’Ivoire (Hfhci), acteur incontournable de la promotion de l’hygiène pour tous par le lavage des mains saisit l’occasion pour mettre en lumière l’impact de ses interventions dans le cadre de son programme eau, hygiène et assainissement en faveur des couches vulnérables.

 

Jean-Jacques Yao, directeur national de Hfhci, a relevé que ce sont plus de 3000 personnes qui ont été formées en hygiène, à l’assainissement et aux bonnes pratiques de lavage des mains, en particulier les élèves des écoles primaires des régions du nord et du centre.

 

« A terme, l’objectif visé par ses interventions est d’éduquer les enseignants et les élèves sur le comportement approprié à adopter dans le cadre du lavage des mains à l’école pour que cela devienne une habitude », a-t-il relevé.

  

Bien plus, Habitat a plaidé pour un soutien du ministère de l’Assainissement et de la salubrité, à travers la direction de l’assainissement en milieu rural (Dar) dans le cadre du projet Assainissement total piloté par la communauté (Atpc) dans les régions du Hambol, du Gbêkê et du N’zi . Où plusieurs villages de ces régions ont atteint la certification du statut de fin de défécation à l’air libre (Fdal).

R. K.