Nous sommes le: 21/10/2019 et il est: 01:51

CPI / Bensoud donne les armes aux juges pour libérer Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé dans un mois

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé pourraient être libérés dans un mois. La procureure près la cour pénale internationale, après avoir fait appel de leur acquittement ce lundi 16 septembre, dispose d’un mois pour déposer le document en bonne et due forme afin de permettre la suite du procès.

Fatou Bensouda a indiqué ses intentions dans l’affaire Gbagbo. En effet, les juges ont décidé d’acquitter les deux mis en cause, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé gardés en prison à la Haye suite aux violences électorales de 2010. Hier, la procureure, Fatou Bensouda, a exprimé son opposition à cette décision. Les commentaires allaient bon train quand elle a levé un coin de voile sur les motivations de son appel. Pour elle, les deux détenus ne devraient pas être acquittés. Mais elle est favorable à un « un non-lieu ».

Dans le jargon juridique, le mot « acquittement » veut dire qu’on ne reproche rien à l’accusé. Donc, pour Fatou Bensouda, ce serait trop facile d’innocenter Laurent Gbagbo et son ministre blancs  dans cette affaire. Mais, reconnaît-elle, il y a insuffisance de preuves pour les condamner. C’est le sens du « non-lieu » auquel elle fait allusion. Les juges pourront user d’arguments juridiques pour confirmer leur sentence initiale ou tenir compte des observations de la procureure. Dans l’un ou l’autre des cas, Gbagbo et Blé Goudé pourront regagner la Côte d’Ivoire avant décembre 2019.