Nous sommes le: 18/01/2020 et il est: 05:45

Côte d’Ivoire / Rémi Dion, président du mouvement ‘’Rhdp Tonkpi rural’’ : « C'est le début d'un combat pour la victoire du Rhdp en 2020 »

Le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp)  ne veut pas concéder du terrain à ses adversaires pour les élections présidentielles d'octobre prochain. Pour quadriller le terrain qui semble occupé par les opposants à l’ouest, le maire de la commune de Sangouiné, Rémi Dion a créé un mouvement pour un maillage sans faille. Le mouvement Rhdp Tonkpi Rural. 

 

« Le mouvement est né d'un constat amer. Le Rhdp dans le Tonkpi ne fonctionne pas comme il faut pour remporter les élections en 2020. La population rurale n'est pas mise à profit. Elle n'est presque pas consultée pour la mise en œuvre des plans d'actions pour l'expansion du parti dans le Tonkpi. Étant maire d'une commune rurale et leader d'opinion dans la région du Tonkpi, le langage des villages et campements nous est facilement accessible. C’est la raison pour laquelle nous avons mis en place ‘’Rhdp Tonkpi Rural’’ », explique Rémi Dion. Pour lui, il faut rompre avec les vieilles habitudes qui consistent à ramasser les gens dans des villages et les réunir dans un chef-lieu de région ou de département pour des meetings. « A travers ce mouvement, nous voulons créer une autre façon d'animer la politique dans le Tonkpi. La politique qui cadrait avec du folklore est finie. On ne doit plus ramasser les populations pour les regrouper en un endroit pour un meeting. Nous devons aller vers les populations pour parler du président de la République. L'opposition est sur le terrain dans les villages en train de glaner des voix pour les élections présidentielles à venir. Il faut les contrer en allant aussi vers les populations. C'est le début d'un combat pour la victoire du Rhdp en 2020 », a indiqué le maire de Sangouiné. Dion Rémi tire la sonnette d'alarme pour que le directoire du Rhdp sache que les choses ne sont pas aussi roses comme le font certains dans le Tonkpi. « Nous voulons tirer la sonnette d'alarme, interpeller le directoire du Rhdp pour leur dire que le Rhdp fonctionne mal dans le Tonkpi. Nous allons faire du porte-à-porte, du corps à corps sans trompette ni tambour pour parler du Rhdp avec à sa tête le président de la République et le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly », a-t-il fait savoir. Répondant aux journalistes sur le handicap que traîne le Rhdp dans le Tonkpi, à travers ses routes, le président du mouvement ‘’Rhdp Tonkpi Rural’’ a rassuré. « Quand le président accédait au pouvoir, la région était en agonie. Aujourd'hui, les choses avancent progressivement. Nous avons une université, une station de traitement de l'eau potable et biens d'autres infrastructures de base. Pour la route, les choses iront de mieux en mieux avec tous les travaux lancés, ces derniers temps. Nous allons partir vers nos parents leur expliquer tout dans les menus détails », a-t-il conclu. Le mouvement regroupe tous les partis politiques qui ont adhéré au Rhdp. Il se veut actif pour sillonner les villages et campements du Tonkpi, d'ici aux élections. 

Olivier D.