Nous sommes le: 12/11/2019 et il est: 03:36

Côte d’Ivoire / le président Paul Kagamé dénonce : « Les pays africains aiment trop tendre la main »

Le président Rwandais a invité, ce lundi les pays africains à s’assumer pour financer l’innovation et l’amélioration du climat des affaires dans leur pays plutôt que de tendre la main à l’occident.

« J’invite l’Afrique à s’assumer. J’invite le secteur privé à participer aux différentes réformes pour le développement de l’Afrique. Les Africains aiment trop tendre la main », a lancé Paul Kagamé à l’ouverture de la 8ème édition  de Geci Academy dont il est l’invité d’honneur.  

Pour le dirigeant rwandais, « les Africains doivent se mettre ensemble. C’est le potentiel qui va leur permettre d’entretenir une industrie robuste », a-t-il soutenu.

Paul Kagamé a fait une entrée triomphante en compagnie de Daniel Kablan Duncan, Vice-président de Côte d’Ivoire. L’invité d’honneur de la 8ème de la Cgeci Academy s’est prononcé sur le thème : « Environnement des affaires : Quel modèle à privilégier pour le développement des entreprises en Afrique ?

Selon lui, les pays africains peuvent faire mieux pour financer l’innovation et l’amélioration du climat des affaires dans leur pays. Il a félicité les Ivoiriens pour leur disposition à comprendre l’importance de l’amélioration du climat des affaires.

« Nous devons parvenir à un stade où nos pays assurent eux-mêmes le financement de leur transformation. Nous devons nous assurer que les jeunes sont équipés par la formation et tirent profit des nouvelles opportunités de la digitalisation du climat des affaires », a-t-il conseillé.

Dans le contexte de la Cgeci Academy, il a réitéré l’engagement du gouvernement à poursuivre les discussions avec le patronat pour la promotion des champions nationaux.

Concernant le secteur privé de la Côte d’Ivoire, il a relevé que c’est une source d’inspiration de par son dynamisme et sa résilience. Ce qui a d’ailleurs favorisé la relance économique du pays présidé par Alassane Ouattara. Pour lui, ce sont les performances réalisées économiquement par la Côte d’Ivoire qui ont permis à son pays d’échanger de bonnes pratiques avec la Côte d’Ivoire. Ce, pour la création d’un secteur industriel robuste au Rwanda.

R.K.