Nous sommes le: 04/04/2020 et il est: 05:25

Côte d’Ivoire / L’accident du bus 19 dans la lagune ébrié sur le grand écran : Récit émouvant d’un drame qui a endeuillé le pays en 2011

 Le réalisateur Owell Brown a projeté, le 14 février dernier à l’institut Goethe, sis à Cocody, sa nouvelle production cinématographique intitulée ‘‘Ligne 19’’.

 

Après ‘‘Braquage à l’Africaine en 2011’’, le réalisateur ivoirien Owell Brown signe son retour sur le grand écran avec son nouveau long métrage d’une durée de 85 minutes.

 

Il s’agit de ‘‘Ligne 19’’, une fiction documentaire qui, à l’instar de son film ‘‘Le mec idéale’’, montre encore une fois, ses qualités professionnelles. En effet, dans un récit émouvant, le réalisateur s'inspire de l'histoire de l'accident d’un bus de la ligne 19 de la Société de transport abidjanais (Sotra) qui a fini sa course un 5 août 2011, dans lagune Ebrié. Endeuillant ainsi à deux jours de la fête de l’indépendance toute la nation ivoirienne qui sortait à peine d’une grave crise post-électorale.

 

«Nous sommes en août 2011, la guerre est finie depuis trois mois déjà. La vie reprend progressivement son cours normal. Chacun avec son lot de souffrances essaie de se reconstruire au sortir de cette crise aux nombreuses conséquences. Malheureusement, une tragédie vient à nouveau plonger le pays dans un drame. Ces vies et ces univers si différents les uns des autres étaient loin d'imaginer se croiser brutalement le matin du vendredi 5 août 2011 sur le pont Félix Houphouët-Boigny, dans un accident d’un bus de la ligne 19 », raconte le réalisateur à travers des séquences filmiques.

 

On y voit en scène des acteurs connus du paysage audiovisuel, réveiller dans la salle obscure de l’Institut Goethe les émotions que ce drame national a causées dans les cœurs, il y a 9 ans.

 

Le célèbre animateur à la retraite Georges Taï Benson qui dans le rôle d’un mécanicien a un fils dans le bus 19 ; l’artiste Shado Chris qui dans le rôle d’un jeune homme au chômage y a sa femme ; l’acteur Franck Vléhi dans le rôle du chauffeur du bus a sa femme qui ayant appris la nouvelle du drame tente de le joindre en vain avec un nouveau-né dans la main, etc.

 

Des jeux d’acteur plein émouvants inspirés d’histoires vécues et de témoignages des victimes de cet accident ou de personnes proches de ces victimes.

 

Owell Brown met un accent particulier sur l’aspect technique de sa réalisation à travers la qualité du son, des images et du montage des scènes.

 

Outre ce long métrage dont la sortie officielle est prévue du 22 février au 22 mars 2020 dans les salles du cinéma Majestic, Owell Brown est l’auteur de plusieurs courts métrages (‘‘Embrouilles de cités’’, ‘‘Lunettes noires’’, ‘‘Confidences sourdes’’…) et d’autres longs métrages ("No way!’’, ‘‘Le mec idéal’’ primé Etalon de bronze au Fespaco 2011 au Burkina Faso et ‘‘Braquage à l'africaine’’).

Abou Adams