Nous sommes le: 18/02/2020 et il est: 12:51

Côte d’Ivoire / Fin de l’accord de siège à Abidjan du Rceedao : Ce qui s’est réellement passé

Le siège du Réseau des chambres des experts européens départements Afrique de l’ouest (Rceedao) ne sera plus logé à Abidjan. L’Etat ivoirien ayant décidé de mettre fin à l’accord de siège à cette organisation de développement et de promotion des droits humains de droit belge.

Selon une note du ministère des Affaires étrangères de la Côte d’Ivoire, le ministre Marcel Amon-Tanoh a mis fin le 30 janvier dernier à l’accord de siège.

Dorénavant, les membres de cette organisation ne bénéficient d’aucune immunité en Côte d’Ivoire.

Par ailleurs, le mercredi 4 février 2020, en audience correctionnelle, le procureur de la République adjoint d’Abidjan-Plateau, Noëlle Tetey, a convoqué l’ancien président de cette organisation, Vincent Dahoua. Mais celui-ci a brillé par son absence.

Le mercredi 5 février 2020, Vassidiki Diabaté, secrétaire général et administrateur délégué est monté au créneau. Il a dénoncé les agissements des anciens responsables de cette structure de développement et de promotion de droits humains.

«Je suis et reste l’administrateur délégué de Rceedao reconnu par les autorités belges. Les autres anciens dirigeants n’ayant respecté aucune norme régissant le statut de cette organisation, ils n’ont aucune légalité. Ils sont poursuivis devant les tribunaux. Toutes les autres publications que ceux-ci font ne sont que diffamatoires », a-t-il affirmé. Puis de mettre en garde tous ceux qui utilisent le Rceedao à d’autres fins.

                         R. K.