Nous sommes le: 04/04/2020 et il est: 04:30

Côte d’Ivoire / Filière cajou : Les nouveaux prix sabotés

400F/kg, c'est le prix officiel d'achat de la noix de cajou fixé par le gouvernement ivoirien pour la campagne 2020. Mais, ce prix et la volonté de voir émerger des acteurs nationaux de la filière de la noix de cajou, ne sont pas du goût d’une multinationale qui a décidé de se fixer un nouveau prix.

 

Par une décision unilatérale de sabotage du prix bord champ, cette multinationale a opté pour une chute du prix bord champ de la noix de cajou.

 

Ainsi, le prix FOB, prix d'échange international entre les exportateurs et leurs gros clients vietnamiens et indiens, a été fixé entre 1050 et 1100 dollars la tonne.

 

Récemment des acteurs nationaux de la filière lançaient un appel au respect du prix officiel fixé par le gouvernement ivoirien. Contacté par nos soins, un des responsables des acheteurs de noix de cajou de Séguéla (Worodougou) indiquait que « les multinationales ne veulent pas financer la campagne à cause du coronavirus ».

 

Ce mercredi, ce sont des acteurs de la filière, révoltés qui crient leur mécontentement contre cet acte qualifié de "sabotage".

 

« Cette entreprise dénigre les acteurs nationaux », soutient une source qui relève qu'au prix FOB fixé par cette multinationale, « il y aura une répercussion sur le prix bord champ; le prix de 400 F/kg ne pourra pas être respecté pour les producteurs à la base » si le Conseil Coton Anacarde ne réagit pas.

 

C. A, correspondance particulière