Nous sommes le: 18/01/2020 et il est: 06:17

Côte d’Ivoire / Festival culturel des arts d’Abobo : Affou Keita et les jeunes disent non à la migration irrégulière

La 9ème édition du Festival culturel des arts d’Abobo, commune d’Abidjan, (Festica) initié par Kunta Madera a démarré le dimanche 29 décembre 2019, au complexe sportif, en présence de milliers de jeunes qui ont vibré au rythme des sonorités musicales des artistes en vogue.

 

Plusieurs artistes dont Affou Keita se sont succédé sur le géant podium dressé pour la circonstance. Lors de son passe qui ne sera certainement pas oublié de sitôt, l’artiste mandingue a exhorté les jeunes en langue malinké, à ne pas choisir la voie de l’aventure.

 

Elle a démangé aux jeunes de dire non à la migration irrégulière. Elle les a invités à faire plutôt des activités génératrices de revenus qui peuvent leur permettre de subvenir à leurs besoins.

 

« Arrêtez d’aller à l’aventure en prenant des bateaux de fortune. Utilisez le peu d’argent que vous avez pour créer de petits commerces. Il y a des opportunités en Côte d’Ivoire. Refusez de donner votre argent aux passeurs qui vont vous maltraiter dans la méditerranée », a-t-elle lancé.

 

Séance tenante, l’artiste a offert une paire de basket qui lui aurait coûté 300 euros soit 196.500 francs Cfa à un jeune Abalobais et 200 euros  soit 131 mille à une jeune fille.

 

La 9ème édition du Festica est un mélange de tous les styles musicaux (danses nigériennes, le sympa original, le reggae, le zouglou, le coupé-décalé, le rap), selon Kunta Mader, l’initiateur du festica.

 

« Au-delà du divertissement, le Festica est un grand moment de retrouvailles entre filles et fils d’Abobo sans aucune distinction. Beaucoup ont le talent mais très peu ont la passion », a-t-il signifié.

 

Des jeux et des messages de sensibilisation d’anciens candidats à l’aventure et des prestations d’artistes Sénégalais (Sénégal pays invité d’honneur) ont mis fin à la première nuit.

 

Fiéni T.