Nous sommes le: 12/11/2019 et il est: 02:44

Côte d’Ivoire / Eugène Diomandé annonce sa candidature à la présidence de la FIF

Un autre candidat à la présidence de la fédération ivoirienne de football s’est déclaré, ce lundi. Il s’agit du président du Séwé sport de San-Pedro basé aujourd’hui en Europe. Sa candidature a été annoncée par le biais de son avocat, maître  Evariste Ohinché du Barreau de Luxembourg. Absent, celui-ci s’est adressé à la presse par la voie de son porte-parole.

 

Le « magicien » du foot ivoirien mûrit son plan de bataille et affûte ses armes depuis l’Europe avant de rejoindre le terrain à Abidjan pour les joutes électorales. Selon son avocat, Me Evariste Ohinche, Avocat international d’Affaires au barreau de Luxembourg, le président du Sewé sports de San-Pedro viendra à temps nommé pour compétir sans coup férir. Son client respecte tous les candidats déjà éventuels et déclarés, mais n’en craint aucun, car son parcours et son profil dans le management du football ivoirien et à l’international ont peu d’équivalent.

Sous sa présidence, le club de San Pedro a été triple champion de Côte d’Ivoire (2012, 2013 et 2014) et plusieurs autres sacres nationaux. C’était avec Gbohouo Sylvain, actuel portier des Éléphants, champion d’Afrique des nations en 2015), Assalé Roger (Young Boys Suisse, attaquant des Éléphants vainqueurs de la Can 2015) pour ne citer que ces deux qui continuent de faire les beaux jours du football ivoirien. Au plan africain, le Séwé sport sous le règne d’Eugène Diomandé a disputé la finale de la coupe de la confédération africaine en 2014. Le souci et la volonté de son candidat est d’obtenir l’onction et le soutien de ses pairs présidents de clubs et autres groupements. Il sait que c’est le soutien le plus important et se réjouit du contact permanent qu’il entretient est avec plusieurs d’entre eux, en attendant sa venue pour une conférence de presse. Contrairement aux allégations répandues, il fait confiance à leur jugement et leur discernement le moment venu.

Eugène Diomandé affiche sans complexe, son indépendance et son équidistance des chapelles politiques : il viendra d’abord rencontrer les acteurs du foot ivoirien, tous les acteurs y compris les autres candidats sans oublier les membres de la direction actuelle de la FIF qu’il ne considère pas du tout en ennemie.

Aux différents acteurs politiques, il présentera et expliquera son programme d’action, afin qu’ils comprennent qu’il ne faut pas se servir ponctuellement du foot, mais le servir à travers une politique structurelle bien pensée, servir toute la jeunesse ivoirienne en mettant en exergue les valeurs de mérite et d’effort. Grand orateur devant l’éternel à l’instar de son célèbre et défunt géniteur, Joseph Diomandé, il est confiant en ce que le grand débat télévisé qui jaugera les candidats, permettra aux ivoiriens de se faire une idée claire de la capacité de chacun des candidats à gérer la maison en verre de Treichville et professionnaliser d’avantage le football Ivoirien.

 

Fait au Luxembourg le 13 octobre 2019

Maître Evariste Ohinché.