Nous sommes le: 21/09/2019 et il est: 01:12

Côte d’Ivoire / Décès du footballeur international ivoirien en Inde : Les parents réclament le corps

Le corps de l’ex-milieu du Stella club d’Abidjan, de l’Asec Mimosas et de l’Asi d’Abengourou, n’est pas encore rapatrié à Abidjan. Diomandé Mé Aboubacar est décédé en Inde, le 9 août 2019 à l’âge de 31 ans, dans des conditions non encore élucidées alors qu’il se rendait à une rencontre.

Les parents du footballeur international ivoirien, encore sous le choc, attendent toujours le concours des autorités ivoiriennes pour le retour de la dépouille de leur fils afin d’organiser dignement ses obsèques et son inhumation sur sa terre natale.

Un mois après son décès, la famille plaide auprès de l’Etat de Côte d’Ivoire, toute la grande famille sportive ivoirienne notamment le président de la Fédération Ivoirienne de Football (Fif) Sidy Diallo et particulièrement le chef de l’Etat Alassane Ouattara pour rendre un hommage à cet autre fils du pays qui voulait faire flotter le drapeau ivoirien dans le ciel indien.

«Je suis le père biologique de Diomandé Mé qui nous a quittés de manière brusque. Nous n’avons pas appris qu’il était malade quand la nouvelle de sa mort nous a surpris le 10 août dernier. Diomandé Mé est mort un vendredi qui est un grand jour pour nous les musulmans. C’est la volonté de Dieu. Je voudrais solliciter la générosité du président de la République  Alassane Ouattara pour que le corps de mon fils arrive à Abidjan pour que je l’enterre ici le cœur tranquille», a plaidé le père du défunt Diomandé Moussa que nous avons trouvé inconsolable, ce mardi matin à son domicile dans la commune d’Abobo.

Diomandé Mé Aboubacar a disputé le Championnat des nations (Chan 2009) avec les Eléphants locaux. Ce jeune Eléphant natif de Séguéla a successivement dans sa carrière footballistique professionnelle évolué en Angleterre (Charlton), en Belgique (Germinal Beerschot) pour finir en Inde où il a malheureusement trouvé la mort dans des conditions tragiques.

A. Z.