Nous sommes le: 21/10/2019 et il est: 12:58

Côte d’Ivoire / Cinéma : Philippe Lacôte embarque 200 jeunes sur les côtes de Grand-Bassam

Le ministre de la Culture et de la francophonie s’est imprégné de la réalité du tournage du film « la nuit des rois » à Grand-Bassam. 

Maurice Bandaman, ministre de la Culture et de la francophonie a conduit, ce mercredi une forte délégation des responsables du monde cinématographique ivoirien, mardi dernier à grand-Bassam. Ce pour visiter le décor du tournage du film « la nuit des rois » réalisé par Philippe Lacôte.

Le montant du film coproduit par 4 pays que sont la Côte d’Ivoire, la France, le Sénégal et le Canada s’élève à 1.300.000.000 f Cfa. Après une demi-heure de visite, il a encouragé le réalisateur pour le choix du site et surtout du nombre impressionnant de jeunes qui interviennent dans le film.

« Je viens de visiter le site de tournage du film « la nuit des rois » que nous propose notre compatriote Philippe Lacôte. Un film qui, pour nous est un espoir, un grand film en perspective. La preuve, ce sont 4 pays qui contribuent au financement de ce film. Je remercie ces pays qui apportent leur contribution à la relance et au développement du cinéma ivoirien. Nous avons toujours soutenu que la culture est un vecteur de création d’emplois. La preuve est là. C’est que nous avons 200 jeunes qui au quotidien travaillent sur ce tournage. Ce sont des emplois que ce film crée. Nous avons le jeune personnage, Koné Bakary qui n’a jamais fait du cinéma mais qui a été sélectionné lors d’un casting. Il va jouer le rôle principal comme cela a été le cas, il y a quelques années, avec le jeune Abdoul dans le film « Run ». Lequel jeune est devenu une personnalité du 7ème art aujourd’hui. Parmi les 200 jeunes, certains deviendront certainement de grands acteurs de cinéma. Les dispositions pour soutenir ce genre d’initiative sont là. A travers le Fonds de soutien à l'industrie cinématographique (Fonsic), l’Etat de Côte d’Ivoire a apporté son soutien à la réalisation de ce film à hauteur de 20 millions de francs Cfa. Nous souhaitons que ce film ait un bon destin. Nous comptons sur le talent du réalisateur et des jeunes acteurs pour que le film glane des lauriers », a-t-il fait savoir.

Philippe Lacôte, réalisateur du film, a relevé que c’est un long métrage qui est une coproduction de la Côte d’Ivoire, la France, le Sénégal et le canada. « Le décor principal du film fonctionne comme un studio. Le tournage va se faire pendant 3 à 4 semaines. Il y a 50 ouvriers de Grand-Bassam qui ont monté le décor. Ce sont 200 personnes qui travaillent au quotidien sur le film en tant qu’acteurs, techniciens et figurants.

Une nuit dans l’univers carcéral 

Selon le réalisateur, « La nuit des rois » est une histoire qui se passe à la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca). Il s’agit d’un jeune qui arrive pour la première fois dans l’univers carcéral et qui est obligé de raconter une histoire durant toute une nuit. Mais pour survivre, il a intérêt à ne pas terminer son histoire triste et fascinante. Koné Bakary alias Roman, étudiant en sciences du langage à l’université Félix Houphouët-Boigny, par ailleurs acteur principal du film, a fait savoir que c’est sa première expérience. « Pour ce film, j’ai été sélectionné lors d’un casting dans la commune d’Attecoubé. J’espère que ce sera un grand film qui sera prisé des Ivoiriens et d’autres amoureux des séries ivoiriennes. C’est ma première expérience car je n’ai jamais fait de film auparavant. Il y a eu un atelier qui nous a permis d’être formés pour mieux camper les différents rôles », a-t-il soutenu.

Rodrigue Konan