Nous sommes le: 07/12/2019 et il est: 06:03

Côte d’Ivoire / Charles Blé Goudé accuse : « La justice ivoirienne elle-même ne sait même pas pourquoi elle me poursuit »

Alors que les autorités ivoiriennes ont décidé de le poursuivre en Côte d’Ivoire pour des crimes qu’il aurait commis lors de la crise postélectorale de 2010 – 2011, Charlés Blé Goudé accuse Alassane Ouattara de vouloir l’écarter de la scène politique.

 

Dans un entretien accordé à la chaine française France 24, Charles Blé Goudé s’est exprimé sur la procédure ouverte contre lui par la justice ivoirienne dans le pays. En liberté provisoire au Pays Bas après son acquittement par la CPI des accusations de crime de guerre et crime contre l’humanité qu’il aurait commis dans la période postélectorale, Blé Goudé est encore poursuivi en Côte d’Ivoire pour tortures, viols et homicides volontaires, prétendument commis dans la même période. Cette procédure est dénoncée par le président du COJEP.

 

« Parce qu’un adversaire politique pense différemment de vous, vous cherchez forcément à le mettre en prison ou à le tenir hors de son pays. Je dénonce ce harcèlement judiciaire contre un adversaire politique que je suis », a ouvertement indiqué Blé Goudé.

 

« Voyez-vous, les jours pairs, je suis poursuivi pour crimes contre prisonniers de guerre et maintenant, les jours impairs, je suis poursuivi pour viols, homicides. C’est à croire que la justice ivoirienne elle-même ne sait même pas pourquoi elle me poursuit », a poursuivi l’ancien ministre de Laurent Gbagbo, sur France 24 lundi. S’adressant sans équivoque au président ivoirien Alassane Ouattara, Charles Blé Goudé lui rappelle qu’« on ne peut pas éternellement utiliser l’appareil judiciaire pour faire aboutir un agenda politique. Même Félix Houphouët-Boigny, qui avait toute la légitimité de le faire, ne l’a pas fait ».

Avec beninwebtv