Nous sommes le: 04/04/2020 et il est: 06:21

Côte d’Ivoire / Affaire ‘’fraude sur les résultats des concours 2019’’ : Le ministère de la Fonction publique dénonce une intoxication

Le ministère de la Fonction publique, par la voix du directeur de cabinet, est monté au créneau dans l’affaire de ‘’fraude sur les résultats des concours 2019’’.  

Au cours d’un point de presse qu’il a animé, ce vendredi, Séraphin Oka a démenti cette information qu’il qualifie d’intox. D’après lui, le général Issa Coulibaly a jugé bon de prendre des précautions pour éradiquer les tentatives de fraudes. Il a trouvé normal qu’il ait un 2ème résultat des concours après que des réclamations aient été faites ou que soit fait le choix d’un candidat admis à 2 concours. Ou encore qu’un ministère ait exprimé un besoin urgent à la hausse de ses ressources humaines.

Le conférencier a promis d’être dorénavant regardant et rigoureux sur les concours afin de démasquer les fraudeurs qui répondront de leurs actes devant les tribunaux. Il a rappelé la procédure normale de fonctionnement de son département ministériel, avant de clarifier les choses.

S’agissant d’un courrier que Soro Gninagafol aurait signé, le directeur de cabinet a indiqué qu’il était du faux. Avant de lever un coin du voile sur le limogeage du directeur général de ce ministère qu’il a qualifié de fake news.

« Quand j’ai reçu ce courrier, j’ai demandé au ministre de la Fonction publique s’il a eu connaissance du courrier qui lui est adressé et il m’a dit non. Surpris, je lui ai dit que ce courrier circulait dans la presse. J’ai donc appelé l’actuel directeur général (Dg) du ministère de la Fonction publique, Soro Gninagafol qui serait l’auteur dudit courrier et qui naguère, assurait l’intérim du directeur des concours, Brice Kouassi appelé au gouvernement. Il m’a aussitôt rassuré qu’il n’a jamais signé ces genres de document. J’ai même insisté pour dire que le courrier porte sa signature et il m’a répété qu’il n’a jamais écrit, ni signé un tel document. On dit donc c’est un fake news. Le voici lui-même assis (il présente son Dg) », a expliqué le directeur de cabinet Séraphin Oka.

Poursuivant, il a signalé que même si c’était un fake news, il fallait qu’il se prononce sur cette affaire. Le conférencier a donc balayé du revers de la main, toutes les accusations de fraude sur les résultats de concours. Selon lui, en aucun moment le ministre Issa Coulibaly n’a débarqué le directeur des Concours pour étouffer un mouvement fraude. En ce qui concerne la fonction de Soro Gninagafol, il a précisé qu’il n’est pas d’ailleurs le directeur des Concours pour être débarqué. C’est le 4 septembre 2019, lorsqu’il y a eu remaniement ministériel, et le processus de concours étant lancé, que le 11 septembre 2019, au nom du ministre, le directeur de cabinet a signé une décision. Laquelle décision N° 070 du 11 septembre 2019 portant intérim du directeur des Concours, a désigné l’administrateur civil en chef, directeur des affaires juridiques et du contentieux, Soro Gninagafol.

Ce n’est que le 27 décembre 2019 que le ministre Issa Coulibaly a nommé ce dernier, Dg du ministère de la Fonction publique, en remplacement de Bernard Aka Koffi, admis à faire valoir ses droits à la retraite. Et Kolo Yéo, administrateur principal des services financiers, a été à son tour nommé directeur des Concours. Des nominations actées par le ministre et son directeur de cabinet. Et donc, Soro Gninagafol n’a jamais été débarqué.

C.