Nous sommes le: 21/09/2019 et il est: 01:35

Côte d’Ivoire / 120.000f cfa pour les visites médicales aux concours des Eaux et forêts : « C’est une escroquerie » selon des Ivoiriens

Alors que la constitution ivoirienne promulguée en novembre 2016 par le président de la République stipule l’égal accès aux emplois publics, il se trouve que dans les faits, tous les Ivoiriens ne sont pas logés à la même enseigne. La preuve est venue d’une administration publique, la Société pour le développement des forêts (SODEFOR) où la somme de 120000F Cfa est exigée aux candidats au concours des Eaux et forêts pour la visite médicale.

 

Pis, une clinique huppée de la place abidjanaise est choisie et imposée aux candidats pour y passer les différents examens qui peuvent être faits dans un centre de santé comme cela se fait d’ordinaire pour les autres concours de la Fonction publique. Les candidats vont-ils y subir des interventions chirurgicales ? Quelle aberration ?

 

Cette situation n’a pas échappé à l’ancien ministre de la Jeunesse et des sports en Côte d’Ivoire

 

Alain Lobognon, député de Fresco, s’est laissé aller sur la question des visites médicales payantes aux concours de la Fonction publique. Pour l’élu, il est inadmissible que les coûts soient aussi exorbitants, mieux il milite pour des visites gratuites.

 

« Exiger 120.000 fCfa pour une visite médicale dans le cadre d’un concours n’est prévu par aucune loi en Côte d’Ivoire. C’est donc une escroquerie.

La visite médicale pour l’accès à un emploi d’Etat doit être gratuite pour tout candidat, et entièrement à la charge de l’Etat », a fustigé le député de Fresco.

 

« Je suis prise d'un rire colérique quand je lis cette histoire où il faut payer une visite médicale à 120.000Fcfa pour être un agent des Eaux et forêts.

Je rappelle que pour la nouvelle constitution, avec la bénédiction de M. Ouattara, il a été supprimé l'obligation faite au candidat à la présidentielle de justifier de sa bonne santé.

 

Ainsi donc, pour être le chef de toute l'administration ivoirienne, l'on n'a pas besoin de justifier de sa bonne santé mais pour être eaux et forêts, il faut payer 120. 000? Où se trouve la logique?

 

M. le ministre des Eaux et Forêts, ne vous comportez pas comme un braconnier. Révisez cette mesure à un prix raisonnable et avançons », fulmine une internaute

 

A.K.