Nous sommes le: 04/04/2020 et il est: 05:07

Contrat de désendettement et de développement : le taux de décaissement des ressources atteint plus de 700 milliards de FCFA

Le taux de décaissement des ressources du Contrat de désendettement et de développement (C2D) a atteint 762 milliards de FCFA, soit 88,4 %, a indiqué, ce lundi 2 mars 2020, le directeur de cabinet du Premier ministre ivoirien, Emmanuel Ahoutou Koffi, à l'ouverture de la 7ème édition de la revue sectorielle 2019.

« Cette performance particulière se traduit par un taux de mise à disposition effective des ressources des différents projets et un taux de décaissement des ressources de 88,4 %, soit environ 762 milliards de FCFA », s'est réjoui Emmanuel Ahoutou Koffi.

Il a salué la volonté commune d'améliorer les performances du C2D par la tenue de cette revue sectorielle pour satisfaire les attentes pressantes des populations.
La revue sectorielle qui s'achève le 5 mars prochain, vise à s'assurer l'atteinte des objectifs sectoriels des projets du C2D.

Le C2D est un mécanisme de financement du développement qui consiste en la reconversion de la dette remboursée en subvention pour des projets de développement.
Deux C2D lient la Côte d'Ivoire et la France. Le premier sur la période 2012-2015 d'un montant de 413,25 milliards de FCFA et le second d'un montant de 738 milliards de FCFA sur la période 2014-2020.

Les secteurs des projets sont l'éducation, la santé, l'agriculture, l'eau et l'assainissement, les infrastructures routières, la justice et la sécurité.

 

Source : CICG