Nous sommes le: 12/11/2019 et il est: 03:31

Cameroun-Mondial U17: le fils de Samuel Eto’o et plusieurs autres recalés par un décret

Au Cameroun, la politique ne lâche guère le football d’un iota. Et aussi curieux que cela puisse le paraître, c’est sur la base d’un décret que la sélection en équipe nationale se fait. C’est le cas du fils de Samul Eto’o, Etienne Eto’o, qui ne participera pas à la Coupe du Monde U-17 de la FIFA au Brésil à cause d’un décret du président Paul Byia datant de 2014.

Au total, six jeunes joueurs dont le fils de la légende Samuel Eto’o, ne pourront pas disputer la Coupe du monde des moins de 17 ans (U17). Alors qu’ils ont tous pris part au dernier stage préparatoire avec l’équipe du Cameroun à Brasilia, les six pépites évoluant dans des championnats étrangers, ont été exclues de la liste finale des 21 derniers joueurs de l’équipe du Cameroun, publiée par l’entraîneur Thomas Libiih. Ce, en raison du décret signé par le président camerounais Paul Biya en septembre 2014, qui stipule que les équipes U-15 et U-17 du pays doivent être réservées aux joueurs des championnats nationaux, comme rapporté le site beninwebtv.

« Je n’allais pas passer outre un décret présidentiel. Je ne suis que le sélectionneur. Il était inimaginable pour moi de retenir ces six joueurs sans être couvert par ma hiérarchie. Il y a une règle qui a été fixée par le chef de l’État. On peut en penser ce qu’on en veut, mais il faut l’appliquer. C’est la loi. Elle a été votée, un point c’est tout », a déclaré l’entraîneur Thomas Libiih contacté par Jeune Afrique.

Le Cameroun, champion d’Afrique des moins de 17 ans, le Sénégal, l’Angola et le Nigeria, sont les quatre pays africains qualifiés pour la Coupe du monde des moins de 17 ans qui se tiendra à partir du 26 octobre au 17 novembre au Brésil.

A.K.