Côte d’Ivoire-présidentielle / Clarisse Mahi envoie les femmes du Tonkpi en mission

La coordination régionale du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) du Tonkpi Sud a ouvert la campagne du Candidat Allassane Ouattara à Danané, le mercredi 21 octobre 2020. Du général Vagondo Diomandé, parrain de la cérémonie à Clarisse Mahi, coordonnatrice régionale du Tonkpi Sud en passant par Albert Flindé, coordonnateur régional du Tonkpi nord, le message est le même : concrétiser le "1 coup Ko" dans les urnes au soir du 31 octobre prochain. Selon Clarisse Mahi, certes le Rhdp Tonkpi est subdivisé en deux entités politiques mais « la victoire du Candidat ADO sera le succès du Tonkpi dans son entièreté ».

Donc pour y arriver, elle a mis les femmes et les jeunes en mission pour porter dans tous les hameaux le message de paix. « Nous voulons la paix pour notre pays. Nous voulons la paix pour nos enfants. Personne en Côte d'Ivoire n'a connu la guerre plus que nous, peuple du Tonkpi », a-t-elle souligné. Le parrain du jour, le général Vagondo Diomandé lui a emboité le pas pour appeler ses filleuls à être des ambassadeurs de paix. « Pas de violence, la meilleure arme est le dialogue. Jeunes, allez parler à vos parents et à vos amis avec amour. Évitez d'être des artisans de la violence », a-t-il crecommandé avant de rassurer ses parents de Danané et Zouan Hounien que leur sécurité étant garantie et qu’ils doivent aller voter en toute sérénité. Flindé Albert, le coordinateur régional du Tonkpi nord s'est appesanti, quant à lui sur le taux de 80% à atteindre dans le Tonkpi. « C'est un défi à relever face aux autres régions du pays », a t-il ajouté. Pour finir, le parrain Vagondo Diomandé a offert 10 motos à la Coordination Régionale du Tonkpi Sud.

Kader S