Comment le Rdr a convaincu les populations de Bondoukou pour Ouattara

La région du Gontougo, singulièrement le département de Bondoukou (est du pays) a réitéré son engagement à soutenir le président Alassane Ouattara dans tous ses combats. Et cet engagement a été confirmé dans les urnes lors de la présidentielle du 25 octobre.

En effet,  Mamah Diagabaté,  secrétaire départemental du Rdr de Bondoukou a dressé récemment à Bondoukou le bilan du déroulement de la campagne et surtout du vote dans cette partie du pays. A l’en croire, l’équipe de campagne qu’il a dirigé pour le compte du Rhdp a abattu un travail d’hercule qui a permis au président Alassane Ouattara d’obtenir 81,68%  des voix dans le département.

Contrairement à 2010 où le taux de participation était de 78,98 %, cette année, l’on a noté un taux de participation de 57,69%. Selon le directeur départemental de campagne, pour les républicains du Gontougo, cette baisse s’explique en grande partie par les déplacement des populations, par la présence de nombreuses personnes décédées sur le listing électoral et surtout le dysfonctionnement  des tablettes qui a amené par  endroit, certains agents de la Commission électorale indépendante ( Cei) mal informé à rouler les électeurs.

Il a soutenu que les statistiques dressées par le Rdr révèlent également que ce parti a effectué une grosse percée dans la sous-préfecture de Bondoukou malgré le morcellement de celle-ci en trois sous-préfectures. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’en 2015, Alassane Ouattara a pulvérisé tous les records et est passé de 2152 voix en 2010 à 12993 voix en 2015. Ce qui constitue pour lui une prouesse dans cette région.

R. Konan