Côte d’Ivoire / Violence sur le genre : Le certificat médical n’est plus obligatoire pour porter plainte

Le certificat médical n’est plus obligatoire pour la recevabilité d’une plainte dans les commissariats de police et brigades de gendarmerie du pays pour les cas de violence sur le genre. Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a signé une ordonnance, il y a peu qui met au compte de l’Etat via le Parquet, le coût de ce document établi par un médecin. C’est une information donnée, ce mercredi 22 septembre 2021 par le porte-parole du gouvernement.

Amadou Coulibaly a révélé qu’un projet de loi relatif à ce dossier est même sur la table des deux chambres du parlement. Le certificat médical établi pour les victimes de violences basées sur le genre est payant et coûte 50 000 FCFA.

Le Conseil national aux droits de l’homme (Cndh), dans son rapport annuel remis, hier mardi, a estimé que ce prix était élevé et constitue un frein pour les femmes victimes qui souhaitent saisir la justice. Namizata Sangaré Meité avait lancé un appel au gouvernement à faire baisser le prix de ce certificat, à la limite le rendre gratuit, notamment pour les femmes victimes d’abus sexuels. On peut dire que son appel a été entendu.

Y. C.