abonnez-vous à Presseivoire.com : 500F CFA le premier mois, sans engagement j'en profite

Côte d’Ivoire-Belgique / nouveau sursis pour Laurent Gbagbo, l’ex-président ivoirien

Gbagbo.jpg

Le séjour de l’ancien président ivoirien en Belgique a été prolongé de 3 mois par les autorités du pays. C’est du moins l’une des informations qui défraient la chronique dans les médias. Selon les précisions données dans la presse, le titre de séjour de Laurent Gbagbo était arrivé à expiration. En effet, il bénéficiait d’un visa dont la validité est de trois mois. Il avait entamé son séjour en février. Ainsi, l’ancien homme fort de la Côte d’Ivoire n’avait plus une existence légale dans ce pays après ce trimestre qui est arrivé à expiration en début du mois de mai.

 

Grâce à la collaboration de la CPI

Le nouveau titre de séjour qui lui a été accordé ce 14 mai arrivera à expiration en août prochain. Ces formalités administratives ont été facilitées grâce à la collaboration entre la Cour Pénale Internationale et des autorités belges selon le porte-parole de la juridiction internationale. « Le Greffe de la CPI est en contact avec les autorités belges de façon régulière sur ces questions. » a indiqué Fadi El AbdallahLaurent Gbagbo ainsi que Charles Blé Goudé étaient en détention à La Haye pour des accusations de crimes contre l’humanité et de crime de guerre. Ils ont été remis en liberté sous conditions après la décision des juges de la Chambre Préliminaire I de la Cour pénale internationale (CPI). Ils avaient été acquittés après cette décision qui est intervenue le 15 janvier dernier.


Les derniers articles