abonnez-vous à Presseivoire.com : 500F CFA le premier mois, sans engagement j'en profite

Côte d’Ivoire / Can 2019 : Les gros ennuis de Kamara Ibrahim

Kamara.jpg

La Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019 en Egypte avance à pas de géant avec quelques difficultés pour le sélectionneur Kamara Ibrahim. Explications…

 

Du 20 juin au 19 juillet, l’Egypte accueillera 24 nations pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019. Un rendez-vous qui se profile à l’horizon avec de gros ennuis pour Kamara Ibrahim, le sélectionneur des Eléphants de Côte d’Ivoire. En effet, le technicien ivoirien continue de compter ses blessés à moins deux mois de la Can 2019. Il s’agit de Ghislain Konan (Reims en France), le latéral gauche opéré d'une hernie discale, de Doukouré Cheick (Levante en Espagne), lui est victime d’une rupture des ligaments croisés du genou, de  Bayo Vakoum (Celtic Glasgow en Ecosse) qui souffre d’une déchirure musculaire des Ischio-jambiers et d’Eric Bailly de Manchester united en Anglterre qui a été victime récemment d’une blessure du ligament du genou dimanche dernier en championnat. Des absences à la Can très importantes. Autre gros souci pour le sélectionneur des Eléphants de Côte d’Ivoire, c’est au niveau de certains postes en défense. Serge Aurier, le capitaine de la sélection est quasiment le seul joueur à ce poste de prédilection. Quel joueur pour être la doublure du latéral droit de Tottenahm ? En tout cas, il n’y en a pas pour l’instant. Le coach ‘’Kamso’’ devrait actuellement cogiter dans ce sens. Les postes des deux couloirs (droit et gauche) d’une équipe étant très implorants. Les deux latéraux apportent énormément sur le plan offensif et ce sont des joueurs qui parcourent beaucoup de kilomètres sur le terrain à cause des nombreux va-et-vient dans le match. A l’instar du poste d’Aurier à droite, celui de Gislain Konan devrait également embêter le staff technique de la Côte d’Ivoire. Même si Coulibaly Wonlon le joueur de couloir de l’Asec mimosas a fait un bon match contre le Rwanda, le 23 mars dernier à Abidjan. Il n’en demeure pas que l’encadrement technique des Eléphants se penche  sur le jeune Doss, le latéral gauche de la Société omnisports de l’armée (Soa), le nouveau club champion de Côte d’Ivoire. Au milieu de terrain, Kamara Ibrahum manque de joueur capable de donner les derniers ballons. Parce qu’en sélection, Jean Michael Seri, aujourd’hui à Fulham (Club de Londres descendu cette saison en seconde division anglaise), n’a pas encore démontré toute l’étendue de son talent de passeur décisif qu’on lui a connu en Ligue 1 de France, lorsqu’il évoluait à l’Ogc Nice. Heureusement qu’en attaque, Kamara Ibrahim a du beau monde où il pourrait avoir l’embarras du choix  pour les titularisations.

 

A.   H.


Les derniers articles