abonnez-vous à Presseivoire.com : 500F CFA le premier mois, sans engagement j'en profite

Côte d’Ivoire / Le Sénat au complet reçoit Alassane Ouattara à l’ouverture de sa session ordinaire 2019 à Yamoussoukro

Senat-Yakro-Ouattara-Jeannot-0009.jpg

Le président de la République a  assisté, ce mercredi à la Fondation Félix Houphouët-Boigny à la session ordinaire 2019 du sénat à Yamoussoukro. Au cours de la cérémonie d’ouverture riche en couleur,  Alassane Ouattara a adressé une invitation aux parlementaires de la Chambre haute. Celle de contribuer à l’enrichissement de la démocratie en Côte d’Ivoire.

 

Membres du corps diplomatiques, membres du gouvernement,  présidents d’institutions et chefs traditionnels ont pris part à l’évènement au cours duquel le chef de l’Etat a appelé à une bonne collaboration entre la Chambre haute et l’Assemblée nationale. 96 sur 99 sénateurs ont répondu présents. Avec la  majorité requise obtenue ce jour, les travaux se sont déroulés normalement.

 

Dans son adresse aux parlementaires, le garant de la souveraineté nationale a indiqué ce que le pays attend de ses « sages ». « Sénateurs et sénatrices, la Côte d’Ivoire attend de votre institution, qu’elle apporte au gouvernement, le moyen de tirer profit de la richesse et de la démocratie participative et de proximité. Une nouvelle page de l’histoire institutionnelle, vous appelle au travail, à l’ingéniosité, vous saurez  asseoir progressivement cette belle institution », a-t-il lancé. Avant d’appeler à une franche collaboration entre la Chambre Haute et la Chambre basse.

 

«  La constitution de la 3ème République vise à garantir à chaque Ivoirien et à chaque Ivoirienne, le respect de  ses libertés et de ses droits. Quel que soit son rang social, ses origines, son ethnie ou sa religion », a fait sa savoir le président de la République.

 

Le chef de l’Etat a rappelé que l’installation du Sénat à Yamoussoukro, traduit son engagement à rendre effectif le transfert de la capitale. Aussi, a-t-il appelé les Ivoiriens à apporter leur soutien à cette nouvelle institution afin de l’aider à atteindre ses objectifs pour le renforcement de la démocratie et le développement de la Côte d’Ivoire dans la paix.

Claude Konan 


Les derniers articles