abonnez-vous à Presseivoire.com : 500F CFA le premier mois, sans engagement j'en profite

Promotion du 7ème art / La critique africaine se renforce au profit du développement des cinémas d'Afrique

Clap_Fespaco2.jpg

 La Fédération africaine de la critique cinématographique (Facc) organise du 23 février au 2 mars un atelier de critique cinématographique à l’attention des journalistes et critiques de cinéma à l’occasion du Festival panafricain du cinéma et de la télévision (Fespaco) qui célèbre son cinquantenaire cette année.

Le clap de départ de la 26ème édition du Fespaco a été donné dans la soirée du samedi 23 février au Stade municipal de Ouagadougou par le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré au cours d’une cérémonie riche en couleurs et cultures, en présence d’une délégation du pays invité d’honneur, le Rwanda.

Pendant cet événement, les travaux de l’atelier international de critique cinématographique organisé par la Facc sont ouverts dimanche, 24 février, à la Résidence Bangrin, à Ouagadougou. Au total, 42 critiques venus de 23 pays dont 14 pays francophones et 9 anglophones prennent part à cette session de formation et de production du magazine Africiné qui paraitra quotidiennement pendant la 26ème édition du Fespaco.

Initié et piloté par la Facc en collaboration avec les associations nationales membres de ladite fédération, ce projet a bénéficié de l’appui de l’Organisation internationale de la francophonie (Oif), d’Africalia Belgium, du Goethe-Institut, du Fespaco et du Cinéma numérique ambulant (Cna).

Cet atelier de critique cinématographique permet à la Facc de renouer avec sa tradition de former les jeunes critiques lors du Fespaco et autres festivals de films en vue de produire des articles de qualité sur les cinémas du continent africain et de sa diaspora.

Créée à Tunis en 2004 lors des Journées cinématographique de  carthage (Jcc), la Fédération africaine de la critique cinématographique est présente dans 33 pays en Afrique, avec une représentation dans la diaspora européenne. Elle compte plus de 350 journalistes qui ont produit plus de 4 000 articles, tous genres confondus, sur les cinémas d'Afrique et gratuitement disponibles sur le site www.africine.org. Ce site internet est le leader mondial en termes d'informations et de contenus sur les cinémas d'Afrique et de sa diaspora, avec une base de données de près de 18 000 films référencés.

Source : Sercom de la Facc


Les derniers articles