abonnez-vous à Presseivoire.com : 500F CFA le premier mois, sans engagement j'en profite

Côte d’Ivoire / Primature / Alphonse Soro, un proche de Soro claque la porte

ALPHONSE-SORO.jpg Alphonse Soro quitte la Primature pour la deuxième fois

Alphonse Soro n’est plus le conseiller du Premier ministre. Pour la deuxième fois, ce proche du président de l’Assemblée nationale va quitter Amadou Gon Coulibaly pour divergence de position.

Dans une lettre adressée, ce vendredi à son désormais ex-patron avec pour objet « démission de mes fonctions de conseiller », Alphonse Soro accuse le Premier ministre de n’avoir pas respecté ses engagements de « réhabiliter ses camarades pro-Soro limogés ».

En effet, Alphonse Soro et plusieurs autres proches de Guillaume Soro avaient limogés par suite de différends opposant le Premier ministre ivoirien et le président de l’Assemblée nationale.

Selon le démissionnaire, il avait rappelé par son employeur parce que celui-ci lui avait annoncé que les dissensions étaient aplanies et qu’une mesure de réhabilitation des personnes limogées allait suivre.

« Depuis ce moment, j’ai régulièrement et loyalement accompli ma mission de conseiller, tout en espérant nuit et jour, au cours de ces longs mois, voir se dénouer cette situation qui compromet gravement la cohésion au sein de notre famille politique.

Jusqu’à ce jour, je constate avec amertume que les autres personnalités limogées n’ont pas été rétablies dans des fonctions. Par ailleurs, l’apaisement annoncé, ne s’est pas réalisé ; bien au contraire, les divisions semblent s’exacerber et le climat de suspicion s’en est trouvé même aggravé.

Dans ces conditions, je n’ai d’autre choix que de rejoindre mes compagnons encore sous sanction afin de partager notre destin commun », écrit-il dans sa lettre de démission à la base de sa décision.

A.K.


Les derniers articles