abonnez-vous à Presseivoire.com : 500F CFA le premier mois, sans engagement j'en profite

Côte d’Ivoire / Coupes africaine de foot : L’Asec et le Fc San-Pedro vers la qualification, le Stade en difficulté

Asec-Mimo.jpg L'Asec peut rêver à une possible qualification

Trois clubs ivoiriens jouent à partir de ce vendredi au stade Robert Champroux à Marcory et ce, jusqu’à dimanche, leur avenir en compétitions africaines des clubs dont ce sont les matchs retour des 16èmes de finale. Si l’Asec mimosas et le Fc San Pedro peuvent espérer à une qualification, le cas du Stade d’Abidjan reste critique.

 

Les matchs retour des 16èmes de finale de la Ligue africaine des champions ainsi que ceux de la coupe de la Confédération se disputent ce week-end sur différents stades du continent. L’Asec mimosas, le Fc San-Pedro et le Stade d’Abidjan sont les trois clubs ivoiriens concernés.

 

Ce trio a un dénominateur commun : C’est qu’ils jouent tous les trois à domicile. Pour certains observateurs, c’est un avantage et pour d’autres, ce n’est pas forcément un atout de recevoir au match retour. Peu importe. Ces trois équipes jouent leur avenir africain à domicile et toutes n’ont pas leur destin en main.

 

En effet, l’Asec mimosas en Ligue des champions et le Fc San-Pedro ne sont pas forcément obligés de gagner pour passer ces 16èmes de finale. Les Jaune et noir, champions de Côte d’Ivoire peuvent se contenter, à défaut de battre ce dimanche le Stade malien, d’un match nul quel que soit le score pour entrer en phase de groupe de la prestigieuse et lucrative ligue des champions.

 

Les Ivoiriens ont ramené de Bamako, la capitale malienne, une précieuse victoire d’un but à zéro, lors de la manche aller. Mais l’entraîneur César Lambert Amani Yao et ses poulains doivent tout de même se méfier et ne surtout pas tomber dans l’excès de confiance comme l’année dernière à ce stade de la compétition. L’Asec mimosas était dans cette même position avantageuse d’un but d’écart en sa faveur avant de recevoir le Zesco United de Zambie. Sauf qu’à Abidjan, lors de la rencontre retour, les Zambiens sont venus créer l’exploit de battre (2-1) et éliminer l’Asec mimosas à Abidjan au stade Félix Houphouët-Boigny.

 

Un avertissement que les Jaune et noir devront prendre très au sérieux, dimanche au stade Champroux à Marcory contre les Bleu et Blanc du Stade malien de Bamako. Samedi, le Fc San-pedro reçoit pour sa part le  Daring club Motema Pembe de la Rd Congo au stade Robert Champroux à Marcory, en match retour des 16èmes de finale de la coupe de la Confédération.

 

A l’aller, les Congolais de Kinshasa avaient été contraints au nul (1-1) par les Portuaires ivoiriens. Un bon résultat dans la perspective de la manche retour. Là également, le Fc San-Pedro a son destin en main. Parce qu’un score de 0-0, à défaut de gagner, qualifierait le Fc San-Pedro. Pourvu que les joueurs restent bien concentrés sans faire l’erreur qui pourrait leur être fatale. Car l’équipe visiteuse a de sérieux arguments à faire valoir sur la pelouse synthétique du stade Champroux.

 

Le Stade d’Abidjan ouvre le bal, aujourd’hui au Champroux

Demain après-midi au stade Robert Champroux à Marcory, le Stade d’Abidjan ouvre le bal des matchs retour des coupes africaines des représentants ivoiriens. Les Bleu et rouge affrontent  l’ogre tunisien, l’Etoile sportive du Sahel de Sousse.

 

Les Rouge et Blanc de Sousse l’avaient emporté par deux buts à zéro devant leur public, il y a une semaine. Un avantage considérable pour les Visiteurs qui sont des habitués de cette compétition de la Confédération africaine de football (Caf).

 

Deux buts, ce n’est pas un score difficile à remonter surtout devant son public. Mais cette formation ivoirienne n’a pas des arguments qui pourraient rassurer ses supporters. Dans tous les cas, l’espoir d’une qualification du Stade d’Abidjan reste très mince. Même si au football, rien n’est impossible. On a vu des clubs renverser des situations face pourtant à des adversaires donnés favoris. Attendons de voir…

 

A.H


Les derniers articles