abonnez-vous à Presseivoire.com : 500F CFA le premier mois, sans engagement j'en profite

Côte d’Ivoire / Taekwondo : Bamba Cheick Daniel appelle à oublier les rancœurs afin de devenir plus fort »

Bamba cheick.JPG

Après une saison très mouvementée, Bamba Cheick Daniel, président de la Fédération ivoirienne de taekwondo (Fitkd) a dressé le bilan de l’année écoulée devant les clubs, le week-end dernier à Cocody, au cours d’une assemblée générale.

Me Bamba Cheick Daniel a demandé à tout un chacun d’oublier les remous en vue de travailler pour hisser le taekwondo local encore au plus haut niveau. « Nous sommes dans une phase de transition pour aller au professionnalisme. Il faut que la Fédération s’autofinance. Oublions nos rancœurs pour devenir grands et forts », a indiqué Me Bamba Cheick Daniel.

Les Travaux d’avancements du Palais du Taekwondo ont été présentés au cours de cette Assemblée. À l’issue de cette rencontre, le président Bamba Cheick Daniel a exprimé sa satisfaction quant à la mobilisation et à l’esprit de dévouement des taekwondo ins. 191 membres statutaires sur 231 ont assisté à cette Assemblée.

Il est revenu sur certains points forts qui ont marqué la vie de la grande famille du taekwondo ivoirien. A savoir, la crise entre le Cno-Ci et la Fitkd. A l’en croire, cette crise n’a laissée aucune tache sur l’exercice 2017. Quant au rapport financier, le président de la Fitkd a signifié que la Fédération ivoirienne de taekwondo a réalisé un excédent financier de 13 900 000.

Secouée par une crise durant cette période, la Fitkd a contracté une dette 483 316 000 suite à l’organisation de la finale du Grand Prix et de la coupe du Monde par équipe qui se sont déroulées à Abidjan du 2 au 7 décembre 2017. « Il y a eu cette dette à cause de la crise entre le Cno et la Fitkd, il n’y a pas eu de sponsors sur ces deux grandes compétitions.

L’apport de l’Etat n’est pas non plus venu parce qu’il y avait le sommet UE-UA organisé à Abidjan », a expliqué Ouattara Assane trésorier de la Fitkd. Outre le bilan financier, le bilan moral de la fédération a été présenté à travers un film institutionnel. C’est au total 10 compétitions internationales auxquelles les taekwondo-ins ivoiriens ont pris part cette année dont la dernière à Fujaïra aux Émirat Arabe Unis où l’équipe féminine ivoirienne a terminé vice-championne du monde.

 E.P


Les derniers articles