abonnez-vous à Presseivoire.com : 500F CFA le premier mois, sans engagement j'en profite

Côte d’Ivoire / Adjoumani, Mamadou Touré et Mahi Clarisse annoncent la fin des partis composant le RHDP

Adjoumani.jpg

Le 26 janvier 2019 marquera la constitution définitive du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) parti unifié par un congrès. Toute chose qui signifie de facto la dissolution de tous les partix politiques composant l’entité RHDP.

Les détails ont été donnés par les ministres Mamadou Touré, secrétaire délégué du RDR, Kobena Kouassi Adjoumani, chef de file des frondeurs au sein du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), ex-allié au pouvoir, Mahi Clarisse de l’UDPCI au cours d’une conférence de presse ce mardi. C’est pourquoi, le ministre Adjoumani a affirmé qu’il ne sera “plus militant” de son parti, après le congrès du parti unifié, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir) prévu le 26 janvier 2019, lors d’une conférence.

“Le 26 janvier, je ne serai plus militant du PDCI”, a déclaré M. Adjoumani.

Partisan de l’intégration du PDCI au RHDP, duquel le parti de Henri Konan Bédié s’est retiré, le président de “Sur les Traces d’Houphouët-Boigny”, a assuré que son mouvement politique va “toujours exister”.

“Nous sommes pour le moment à l’intérieur du PDCI, nous allons toujours exister (mais) à l’intérieur du RHDP”, a ajouté le porte-parole principal de la coalition au pouvoir.

Exclus du PDCI pour “indiscipline” et “atteinte à l’unité du parti”, Kobenan Kouassi Adjoumani a promis de “poursuivre” la sensibilisation des militants “réticents” du PDCI, sa “cible”, pour qu’ils adhèrent au RHDP.


Les derniers articles