abonnez-vous à Presseivoire.com : 500F CFA le premier mois, sans engagement j'en profite

Côte d’Ivoire / Média : Le prix RCEEDAO pour la paix et le développement durable remporté par Touré Yelli

Yelli.jpg

Le gala de distinction des meilleurs directeurs de publication de Côte d’Ivoire a eu lieu le mercredi 28 novembre 2018 à l’Hôtel Palm Club d’Abidjan-Cocody. Le clou de la cérémonie a été la proclamation des différents prix mis en jeu pour ce concours sur la « paix et le développement durable » initié par le Réseau des chambres d’experts européens département Afrique (RCEEDAO) et le Forum des directeurs de publication de Côte d’Ivoire (FORDPCI).  Ainsi, le jury présidé par Zio Moussa a donné son verdict. Touré Yelli, de l’expression, est la grande gagnante du premier prix dénommé Prix Sangaré Sidiki Boubacar, du nom du Président Afrique RCEEDAO. Elle gagne un voyage pour deux, pour une destination de son choix tous frais payés, un ordinateur macintosh de dernière génération et la somme d’un millions de francs CFA. Le deuxième prix, dénommé Prix Apollinaire  Compaoré du nom du Représentant Résident Bureau  RCEEDAO Burkina Faso, Président du Patronat Burkinabé, est revenu au directeur de publication de la Synthèse, Charles Lambert TRA-BI. Il s’en sorti avec un million de francs CFA et un ordinateur portable. Sériba Koné du site d’information Info7 arrive en troisième position en décrochant le Prix Ibrahima Touré, du nom du Représentant Résident  Bureau RCEEDAO  Guinée- Conakry. Il a empoché la somme de 700 000 francs CFA et un ordinateur portable. Le journal le Mandat boucle la série des récompenses en remportant le quatrième prix dénommé prix Tounkara Sékou Lamine du nom du secrétaire général du bureau RCEEDAO Guinée-Conakry avec en prime la somme de 500 mille francs et un ordinateur portable. Dans son allocution, le président Afrique du RCEEDAO, Sangaré Sidiki Boubacar a salué l’engagement des directeurs de publication aux côté du RCEEDAO pour la recherche de la paix et du développement durable. Pour sa part, le président du FORDPCI, Charles Tra-Bi, s’est réjoui de la tenue de cette soirée dédiée aux Directeurs de Publications, une première dans l’histoire de la presse ivoirienne. La première édition de ce Prix, qui s’est déroulée mercredi 28 novembre, a enregistré la présence d’un parterre de personnalités et de diplomates, dont les ambassadeurs d’Israël et du Mali, des Directeurs de cabinets de ministères, des représentants d’institutions nationales et internationales. Le « Prix RCEEDAO pour la paix et le développement durable »  récompense les meilleurs directeurs de Publications via les articles de presse aussi bien numériques qu’en format papier.  Il est prévu pour se tenir chaque année, dans la période de la célébration de la journée de la paix.

Service Com FORDPCI


Les derniers articles