abonnez-vous à Presseivoire.com : 500F CFA le premier mois, sans engagement j'en profite

« Vers La Réalisation De La Sécurité De L'Eau Et L'Assainissement Gérés De Manière Sure Pour L'Afrique»

vert femme.jpg

Rencontre du Conseil des Ministres Africains de l'Eau (AMCOW) et partenaires intervenant dans le secteur de l'eau et l'assainissement

L'eau et l'assainissement font parties des Objectifs de développement durable (ODD) en 2030. Comme 6ème Objectif de développement durable (ODD 6), « l'eau potable et l'assainissement » sont clés dans l'éradication de la pauvreté et de la faim, et le maintien de la santé et du bien-être. À ce jour, 50% de la population africaine est menacée par le manque d'accès à l'eau potable, et 319 millions d'africains ne bénéficient pas de sources sûres d'eau potable. Les problématiques associés à l'eau et l'assainissement compromettent considérablement le bien-être et la santé publique, impactant négativement la productivité et retardant le développement socio-économique. 

Afin d'aborder les défis et problématiques liés à l'accès à l'eau potable et à la gestion de l'assainissement, le Conseil des ministres africains de l'eau (AMCOW) a initié la Semaine africaine de l'eau (AWW) en 2008, en conjonction avec la Commission de l'Union africaine (CUA), et d'autres partenaires de développement. Se tenant tous les deux dans, l'AWW s'est déroulé à Libreville au Gabon, du 29 octobre au 2 novembre 2018 au Stade de l'Amitié. 

« L'AMCOW est convaincu qu'une gestion efficace de l'assainissement ainsi qu'une offre de services en assainissement adéquate, contribueront considérablement au développement socio-économique. » - Canisius Kanangire, Secrétaire Exécutif de l'AMCOW

C'est pourquoi la 7ème Semaine africaine de l'eau fut une opportunité pour l'AMCOW et toutes les partenaires de renouveler leur engagement, observer les résultats, et discuter des défis et innovations. 

Le 29 octobre 2018 lors de la cérémonie d'ouvertue et la 11ème Assemblée générale de l'AMCOW, des discours ont été prononcés notamment : du Secrétaire Exécutif de l'AMCOW, Dr. Canisius Kanangire ; du Ministre de l'énergie et des ressources pétrolières et en eau, S.E. Patrick Eyogo Edzang ; de la Commissaire de l'Union africaine pour l'économie rurale et l'agriculture, S.E. Sacko Josefa Leonel Correa, et du Représentant de la Banque mondiale, Steven N. Shonberger.

Chacun des honorables intervenants ont réitéré l'importance pour les nations africaines de porter une attention particulière aux problématiques liées à l'eau et l'assainissement. Ils ont encouragé les participants, les parties prenantes et les représentants des gouvernements à saisir la Semaine africaine de l'eau comme une opportunité de discuter de solutions financières et techniques durable afin d'atteindre l'ODD 6 en 2030. Le Secrétaire Exécutif de l'AMCOW a déploré le fait qu'à ce jour de nombreux africains vivent toujours sans un accès à l'eau potable et à des services l'assainissement adéquats.

Des experts en assainissement et en hydraulique de plusieurs pays, notamment la Tunisie, l'Ouganda, l'Afrique du Sud et le Sénégal ont présenté des plans d'actions ayant été implémenté avec succès dans leurs pays respectifs, afin d'inspirer leurs collègues d'autres pays à travailler sur des projets novateurs dans le but de renverser la tendance.

Tous les intervenants et modérateurs de sessions ont affirmé que durant de nombreuses années l'assainissement était le parent pauvre du secteur. Ils ont plaidé pour que la tendance soit inversée, car l'assainissement inadéquat est responsable des maladies tropicales et représente un handicap au développement durable sur le continent.

Dr. Kanangire a encouragé les Chefs d'États africains à se rencontrer et à discuter des problèmes actuels d'eau et d'assainissement afin de redonner un élan au secteur. Il a rappelé à l'assistance que les Objectifs milléniaux de développement (OMD) n'ont pas été atteints par manque d'urgence et que la même situation se reproduirait avec les ODD si davantage d'efforts ne sont pas fournis. 

En février 2019, le congrès AfricaSan 5 et la 5ème Conférence internationale sur la Gestion des boues de vidange (FSM5) se tiendront à Cape Town. Ces deux évènements offrent une opportunité pour les parties prenantes venues du monde entier de s'informer sur les différents systèmes de gestion de boues de vidanges et d'assainissement. AfricaSan et FSM5 sont une étape de plus vers l'éradication de la défécation à l'air libre. 

AMA


Les derniers articles