abonnez-vous à Presseivoire.com : 500F CFA le premier mois, sans engagement j'en profite

Dubaï / La Côte d’Ivoire annonce sa candidature au Conseil de l’UIT

Isaac Dé annonce.jpg

Le ministre ivoirien en charge de l’Économie Numérique et de la Poste, Claude Isaac Dé, a annoncé officiellement la candidature de la Côte d'Ivoire au Conseil de l'Uit.  Cette déclaration a été faite, mercredi dernier, à Dubaï,  dans son adresse à la tribune de la conférence des plénipotentiaires au cours de la déclaration de politique générale. A cette occasion, il a sollicité le soutien et les suffrages des États membres. Isaac  Dé a également réaffirmé la foi de la Côte d'Ivoire dans l'Union et invité les autres États membres en faire de même. « Le Gouvernement ivoirien fait sienne la vision stratégique de l’Union pour la période 2020-2023. Notre engagement auprès de l’Uit et l’ensemble de la communauté numérique est irrévocable », a-t-il déclaré. Aussi, a-t-il saisi l'occasion pour annoncer que la Côte d'Ivoire a décidé de rehausser sa contribution financière au sein de l'Uit en la multipliant par huit soit deux parts contributives et le renforcement de la participation de ses experts aux travaux de l'Union. Toute chose qui a arraché un tonnerre d'applaudissement de la salle et les félicitations des plus grands dirigeants de l'Instance des Nations-Unies en charge des Télécommunications. Poursuivant,  le ministre Dé a rappelé que dans l’optique  de faire de la Côte d’Ivoire, une nation à la pointe de la technologie  comme l’ambitionne le  chef de l’Etat Alassane Ouattara, le gouvernement ivoirien a mis un point d’honneur à développer et soutenir un écosystème numérique sécurisé et de confiance pour les investisseurs et les populations. « Les premières réformes engagées ont déjà permis de gagner 20 places dans le classement de l’Idi, d’être au 3ème rang en Afrique de l’Ouest et au 7ème rang en matière de cybersécurité en Afrique subsaharienne. De nombreux projets et réformes sont en cours notamment l’e-Agriculture, l’e-Education, l’e-Handicap, la poursuite de la dématérialisation des procédures administratives et l’amélioration aux citoyens », a-t-il expliqué. Ainsi, la contribution du secteur des télécommunications/TIC constitue une part grandissante dans l’économie nationale, une contribution à hauteur de 9% du Pib. Pour terminer, le ministre en charge du numérique a déclaré que les réformes réglementaires et institutionnelles opérées depuis 2012, ont permis à la Côte d’Ivoire de connaître une amélioration continue de sa maturité numérique avec notamment 34 millions d’abonnements à la téléphonie mobile pour une population de 25 millions soit un taux de pénétration du mobile de plus de 136%, 10 millions d’utilisateurs de mobile money avec un volume transactionnel journalier de 31 millions de dollars, le déploiement de 20 000 km de fibres optiques d’initiative publique et privée permettant de relier l’ensemble des villes de Côte d’Ivoire la disponibilité de quatre câbles sous-marin. Le ministre Isaac Dé, au cours de la journée, a eu un agenda chargé partagé entre sa participation à la rencontre des ministres de l’espace Cedeao en charge de l’Economie numérique et les audiences accordées aux délégations des Etats-Unis, de la Russie, des Bahamas, de  la Grèce.

A.K. source sercom 


Les derniers articles