abonnez-vous à Presseivoire.com : 500F CFA le premier mois, sans engagement j'en profite

Côte d’Ivoire / Réhabilitation de routes, soutiens financiers aux PME, transformation des matières premières : Adama Koné échange avec le patron de la Banque de Développement de Chine (CDB)

Adama Koné CDB.jpg

Le séjour chinois du ministre ivoirien de l’Economie et des Finances s’est enrichi encore avec les échanges fructueux que Adama Koné a eu avec avec Zhang Yifan, manager général de la Banque de Développement de Chine (CDB). Plusieurs dossiers ont été visités par les deux hommes.

 

S’agissant du projet de réhabilitation de plusieurs kilomètres de routes à travers le pays, les conditions principales du prêt ont été convenues par les deux parties. Les discussions complémentaires sur les dispositions transitoires seront finalisées entre les équipes techniques.

En ce qui concerne la ligne de crédit prévue par la CDB à la BNI, elle doit servir au financement des Petites et Moyennes entreprises (PME). Les discussions avaient démarré entre les deux parties, il y a quelques années déjà. Le projet n’avait pu être concrétisé en raison des reformes prévues au niveau de la BNI.

Sur ce point, le ministre de l’Economie et des Finances a indiqué que les actions prévues dans le cadre de la réforme au sein de la BNI ont été menées par le Gouvernement en vue de l’assainissement et de l’amélioration de la gouvernance de cette banque. La CDB a donc été invitée à finaliser ce dossier afin d’accompagner la BNI dans sa politique de financement des PME.

Par ailleurs, le ministre de l’Economie et des Finances a demandé à CDB à nouer un partenariat privilégié avec la BNI afin qu’elle soit aussi grande à l’image des ambitions de développement de notre pays.


Au niveau du Fonds Sino Africain de Développement, il faut rappeler que c’est un fonds de 10 milliards de dollars logé à la CDB pour soutenir les entreprises chinoises en Afrique. Le ministre de l’Economie et des Finances a rassuré les dirigeants de CDB qu’avec ce Fonds, le financement de la transformation des matières premières devrait être effectif en Côte d’Ivoire. Il a donc exhorté CDB à communiquer plus sur ce fonds afin d’améliorer le portefeuille de crédit au profit des opérateurs économiques exerçant en Côte d’Ivoire.

A.K.


Les derniers articles