abonnez-vous à Presseivoire.com : 500F CFA le premier mois, sans engagement j'en profite

ONU / La Chine dément vouloir prendre la place des USA

Xi- Jinping à l'ONU.jpg

La réaction de la Chine ne s’est pas fait attendre. En effet, le ministre chinois des Affaires étrangères a fait savoir à la 73è Assemblée générale des Nations Unies qui s'est tenue à New York, la semaine dernière que la Chine n’a pas en projet de détrôner Etats-Unis.

« Ces accusations sont infondées », a fait savoir Wang Yi à New-York où il participait à la 73è Assemblée générale de l’Onu. Selon le diplomate chinois, la Chine ne travaille pas à atteindre une position hégémonique ou même disputer aux Etats-Unis, leur leadership mondial.

Il « s’agit d’une erreur de jugement stratégique grave…C’est une prévision erronée qui risque d’être extrêmement préjudiciable aux intérêts américains et à l’avenir des Etats-Unis », a-t-il prévenu. En effet, certains intellectuels européens pensent que la Chine est en train de tout mettre en œuvre pour prendre la place des Etats-Unis sur la scène mondiale.

Le chef de la diplomatie chinoise a par ailleurs indiqué que son pays ne cédera pas au « chantage » de l’administration Trump sur le commerce. « La Chine n’acceptera pas le chantage et ne fera pas l’objet de pressions », a prévenu le chinois à la tribune des Nations Unies. Pour Wang Yi, le protectionnisme portera préjudice à tout le monde. Il faisait allusion aux Etats-Unis qui a, depuis peu engagé une guerre commerciale avec la Chine, à coups de taxes douanières.

Le chef de la diplomatie chinoise a aussi présenté son pays comme un champion du multilatéralisme, tout le contraire du président Trump à qui on reproche son approche unilatéraliste des affaires du monde. Selon  Wang Yi« aucun pays ne peut relever seul » les défis du monde actuel ou échapper à leurs effets.

A.K.


Les derniers articles