abonnez-vous à Presseivoire.com : 500F CFA le premier mois, sans engagement j'en profite

Deuxième affaire à la CPI / Jean-Pierre Bemba doit encore attendre pour être fixé

bemba-jean-pierre-1.jpg

L'opposant en République Démocratique du Congo, Jean-Pierre Bemba doit encore retenir son souffle. Après son acquittement récemment à la CPI, Jean-Pierre Bemba n'est pas encore sorti de l'auberge.

Jean-Pierre Bemba, l’opposant en République Démocratique du Congo a encore du souci à se faire. En effet, celui pourrait se retrouver encore derrière les barreaux après son acquittement par la Cour Pénale Internationale il y a quelques jours. Après l’abandon des charges de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité qui pesaient  contre lui, Jean Pierre Bemba devra faire face Jean-Pierre Bemba à une autre affaire.

Selon l’accusation qui a consigné ses arguments dans un document d’une vingtaine de pages, l’opposant congolais a réussi à obtenir son acquittement parce qu’il aurait manipulé pas moins de14 témoins de la défense sur 34. Reconnu coupable d’avoir influencé plusieurs témoins de la défense, Jean Pierre Bemba se retrouve aujourd’hui dans une position délicate puisque l’accusation fonde tout son argumentaire sur ce point précis. Elle estime sans nul doute que c’est cette situation qui a favorisé l’acquittement de l’opposant congolais.

Du côté de la défense, l’avocate de Jean Pierre Bemba, Me Melinda Taylor, estime que la cour ne devrait pas prêter oreille à l’accusation qui fait une interprétation « dangereuse » et « sélective ». Pour elle, ce serait faire marche arrière en revenant sur la décision.


Les derniers articles