Madonna seins nus sur Instagram : Les raisons

Madona-seins-nus.jpg

La Madonne se fiche éperdument de ceux que sa dernière photo "topless" pourrait choquer.

 

Madonna ne laisse jamais indifférent. Son post Instagram de ce samedi 23 mai n’échappe pas à la règle. La pop star a publié une photo d’elle en sous-vêtements, un soutien-gorge transparent laissant apparaître un téton. Une partie du corps censurée - chez les femmes uniquement - dans l’écosystème de Facebook.

Sur sa photo, la chanteuse américaine de 61 ans apparaît donc en soutien-gorge et une petite culotte et se moque des censeurs. Elle écrit en description “Ma garde-robe actuelle... Et pour ceux qui seraient offensés d’une quelconque manière par cette photo, je veux que vous sachiez que je suis diplômée de l’Université du J’en ai rien à f***. Merci de venir à ma cérémonie des diplômes. Promo 2020”.

Avec cette photo, Madonna n’est ni la première ni la dernière à dénoncer la censure discriminatoire du réseau social. Si les photos laissant apparaître des tétons d’hommes ne posent pas de problème, les publications sont censurées ou supprimées lorsqu’il s’agit de tétons de femmes. Une campagne de lutte contre cette injustice sévit depuis 2012 sous le hashtag #FreeTheNipple. Le mouvement est soutenu depuis par de nombreuses personnalités comme Naomi Campbell, Miley Cyrus ou encore Cara Delevingne, rappelle le magazine Elle

 

Madonna et le coronavirus

Début mai, la reine de la pop annonçait sur son compte Instagram être sûre d’avoir été contaminée par le coronavirus à la fin de sa tournée à Paris en mars.

Après avoir fait don d’un million d’euros pour la recherche d’un vaccin contre le virus, elle était apparue sur une vidéo sur son compte Instagram où elle déclarait “J’ai passé un test l’autre jour et j’ai découvert que j’avais développé des anticorps. Alors demain, je vais aller faire une longue balade en voiture et je vais respirer, je vais prendre un grand bol d’air de Covid-19”. 

Le 22 février, la chanteuse américaine s’était produite lors d’un concert à Paris très remarqué puisqu’elle était arrivée avec 3h30 de retard. Le 1er mars, alors qu’elle devait à nouveau réaliser un concert dans la capitale, il avait été annulé en raison de “blessures permanentes” de la star. Enfin, ses deux dernières dates parisiennes avaient également été annulées en raison des mesures de sécurité face au Covid-19. 

Huffingtonpost