Etats-Unjis / Mort de George Floyd: En colère, Trump promet justice

arrestation.jpg

Au moment où les manifestations violentes de rue se multiplient aux États-Unis, après la mort de George Floyd, lors de sa violente arrestation par la police, l’indignation monte au haut niveau et même international. De Donald Trump au maire de Minneapolis, les réactions continuent de jaillir.

Des internautes ont lancé plusieurs pétitions, toujours en quête de justice alors que les quatre policiers ont été limogés ce mardi 26 mais laissés en liberté. « La prochaine étape consiste à les faire payer » peut-on lire sur une de ces pétitions qui a déjà dépassé les 625 000 signatures.

Le maire de Minneapolis, Jacob Frey, s’est demandé mercredi « pourquoi l’homme qui a tué George Floyd n’est pas en prison ? », affirmant que « si vous ou moi avions fait ça, nous serions en ce moment derrière les barreaux ».

Sur son compte Twitter, le président Donald Trump a écrit qu’il avait demandé à la police fédérale (FBI) et au ministère de la Justice de faire la lumière sur cette disparition. « J’ai demandé que cette enquête soit accélérée et j’apprécie grandement tout le travail accompli par les forces de l’ordre locales. Mon cœur va à la famille et aux amis de Georges. La justice sera rendue », a-t-il promis. George Floyd a été arrêtée lors d’une arrestation supposée.