Diabo / Rébecca Yao offre des aires de jeu au lycée de Diabo

Rebecca.jpg

La présidente de l'association Diabo Ville émergente Rébecca Yao poursuit ses actions sociales dans le département de Botro, avec pour cible, le secteur éducatif. C'est le lycée municipal Nanan Beynioua Fulbert de Diabo qui, depuis son ouverture en 1996 ne possède pas d’aire de jeu pour la pratique du sport ni pour les épreuves physiques et sportives pour les élèves, qui en est le bénéficiaire.

Depuis près de 24 ans, les élèves pratiquent le sport hors du lycée, sur l'espace d'un particulier tout en traversant la route pour l'accès au terrain. Cette traversée des élèves constituait un véritable danger pour l'administration et les élèves eux-mêmes.  

La présidente Rébecca Yao, de l'association Diabo Ville émergente a procédé au lancement des travaux de la construction des aires de jeu du lycée municipal Nanan Beynioua Fulbert de Diabo, ce mardi 23 juin 2020.

Cette cérémonie a eu lieu sur le site qui abritera les aires de jeu, en présence du sous-préfet Guillaume Yapi, des autorités sportives et des chefs coutumiers de Diabo. La plate-forme sera bâtie sur le site situé derrière le bâtiment C de l’établissement, par la présidente de l'association Diabo Ville émergente répondant à une doléance des parents d’élèves et le personnel enseignant exprimée lors des rencontres avec la donatrice. 

Ces aires de jeu seront bientôt construites sur une superficie de 2 hectares et mises à la disposition des élèves du lycée municipal de Diabo.
Les travaux de terrassement des sites ont démarré au grand soulagement du personnel enseignant, des élèves et parents d'élèves de cet établissement scolaire. Ce complexe sportif sera composé d'un terrain de football, volleyball, Basketball et Handball.

Pour la donatrice c'est un devoir de répondre aux besoins des autorités éducatives. « Suite à ce besoin criant et à la demande des autorités éducatives du lycée et des parents d'élèves, nous nous sommes fait fort de satisfaire leur attente. Il n'est pas très indiqué que les enfants traversent la route pour aller pratiquer le sport en dehors de l'école. Nous voulons garantir la sécurité des enfants. Pour la rentrée scolaire 2020-2021, il faut que les élèves du lycée municipal de Diabo puissent pratiquer le sport sur leur propre installation », a-t-elle promis.

Rébecca Yao promet également la construction sur l’espace à dégager, une seconde piscine municipale après celle de Bouaké  au lycée municipal de Diabo

 

Oscar Kouassi, correspondant régional