Côte d’Ivoire / Zouan-Hounien : Des proches de Mabri essaient d'empêcher un meeting du Rhdp

Mabri.jpg

Les ministres Konaté Sidiki et Albert Flindé, coordonnateurs régionaux Rhdp Tonkpi sont en tournée de sensibilisation pour l'enrôlement massif des populations du Tonkpi en vue d'une victoire de leur candidat aux élections présidentielles d'octobre 2020. À Zouan-Hounien, des individus se réclamant de l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique et proches du maire Roger Zrakpa ont tenté de vandaliser les installations pour le meeting au domicile du général Kourouma.

En effet, pendant que les ministres étaient reçus chez le sénateur Tompieu Zoueu à Zealé, le député de Bin-Houyé, Magloire Danin, coordonnateur régional associé en charge du département de Zouan-Hounien est informé d'actes de  vandalisme perpétrés sur les installations pour le meeting par des hommes proches de Mabri. Magloire Danin se rend au domicile du général Kourouma où devait se tenir la rencontre pour s'enquérir des nouvelles. Il essaie de raisonner ces derniers qui se montrent arrogants vis-à-vis du parlementaire.  Informé de l'affaire, le préfet du département va ramener à l'ordre avec les agents de la mairie et va leur demander de laisser la cérémonie se faire surtout que ce sont des ministres de la République qui viennent. Tout rentre dans l'ordre et la cérémonie a finalement lieu avec une population sortie massivement. Le ministre Flindé Albert a rappelé tout ce que Mabri Toikeusse disait du chef de l'État.  « C'est Mabri qui a dit que le président lui a accordé une place de choix dans son gouvernement. Il profitait des largesses que certains ministres ne pouvaient pas avoir. Il a tout eu grâce au chef de l’Etat. Le Premier ministre séjournait à chacune de ses visites dans le Tonkpi chez Mabri. Mabri ne peut pas dire aujourd'hui qu'il n'a rien eu. Il a tout reçu tout. Il doit au moins être reconnaissant au chef de l’Etat », a-t-il déploré avant d'appeler les populations à ne pas se tromper de combat. Comme lui son collègue de l'Artisanat a appelé le peuple de Zouan-hounien à se tenir prêt et à se préparer pour le grand meeting à Zouan-hounien. « Zouan-hounien fait partie de la Côte d’Ivoire et non du Libéria. Le seul propriétaire de la ville de Zouan-hounien ce sont les populations. Nous reviendrons pour parler aux populations de Zouan-hounien. La Côte d'Ivoire n'est plus ce qu'elle était. Personne ne doit empêcher quelqu'un de se mouvoir ici. La sécurité des Ivoiriens est une priorité pour le gouvernement. Que le désordre et la violence inutiles s'arrêtent à Zouan-hounien. Trop c'est trop. Il faut respecter les populations », a martelé le coordonnateur régional Rhdp du Tonkpi. Terminant, il a invité le maire Roger Zrakpa à quitter la voie de la barbarie. « Allez dire au maire qu'il est maire pour la population et non pour un parti politique. Il est maire pour l'État. S'il veut jouer au bandit, il nous trouvera sur son chemin », a menacé Sidiki Konaté.

 

Noël Goma, correspondant régional